4 minutes de lecture

Le Fourgon redonne vie à la consigne pour un avenir durable

Publié le

Le Fourgon signe le retour de la consigne

Crédit image : Le Fourgon

La France est un pays qui produit chaque jour 36 millions de bouteilles en plastique. Ces bouteilles représentent une importante source de pollution, car elles mettent des siècles à se dégrader. Pour lutter contre ce problème, la consigne est une solution simple et efficace. C'est dans ce contexte qu'est née la start-up française Le Fourgon. En redonnant vie à la consigne, l’entreprise s'engage à réduire les déchets plastiques et à promouvoir une consommation plus durable.

Une réponse aux défis environnementaux

Il y a 40 ans, la consigne était une pratique courante en France, notamment pour les livreurs de lait et les brasseurs. Il s’agissait d’un système qui consistait à verser une caution lors de l'achat d'un contenant consigné. Cette caution était ensuite remboursée lors du retour du contenant. Cela permettait de prolonger la durée de vie des contenants et de réduire la production de déchets.

La consigne présente de nombreux avantages écologiques. Elle permet de :

  • Réduire la quantité de déchets plastiques : la consigne permet de réutiliser les contenants, ce qui évite leur recyclage ou leur incinération.
  • Économiser de l'énergie : la production de nouveaux contenants nécessite de l'énergie, que la consigne permet d'économiser.
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre : la production de nouveaux contenants émet des gaz à effet de serre, que la consigne permet de réduire.

Avec l'avènement de la grande distribution, le marché a évolué vers l'emballage à usage unique, donnant naissance à une montagne de déchets plastiques.

Réemploi et soutien local

Depuis sa création en 2021 par Charles Christory, Stéphane Dessein, et Maxime Tharin, Le Fourgon a connu un succès considérable. L'entreprise est présente dans 19 agglomérations françaises et compte plus de 40 000 clients.

La jeune pousse a permis de réemployer plus de 4 millions de bouteilles et produits, générant une économie de 1 480 tonnes de CO2. L'entreprise est également en passe de tripler voire quadrupler son nombre de clients chaque année.

En plus de lutter contre les déchets plastiques, Le Fourgon s'engage également à soutenir les producteurs locaux. L'entreprise travaille en effet avec des producteurs de boissons et produits situés à moins de 150 km de ses entrepôts.

Cette démarche permet de soutenir l'économie locale et de réduire l'empreinte carbone des transports. Les clients peuvent découvrir des produits de qualité issus de leur région.

En 2022, 63,9 % de l'offre du Fourgon était composée de produits locaux. L'entreprise ambitionne de porter ce chiffre à 70 % en 2023.

Un avenir plus vert

Le Fourgon est un modèle de réussite qui montre qu'il est possible de lutter contre les déchets plastiques tout en proposant une solution pratique et accessible. L'entreprise est un acteur important de la transition écologique et contribue à construire un avenir plus vert.

Depuis sa création, Le Fourgon a rencontré un succès considérable, illustré par des prix prestigieux. En 2023, l'entreprise a été élue Start-up de l'année pour la région Nord lors de la 31e édition du Prix de l'Entrepreneur de l'année organisée par EY. Ce succès est le fruit d'une croissance fulgurante, avec 300 emplois créés en seulement deux ans.

Le Fourgon ne compte pas s'arrêter là. Après avoir déjà mobilisé 7,5 millions d'euros depuis sa création en 2022, l’entreprise a levé 10 millions d'euros en novembre dernier. Des investisseurs majeurs tels qu'Id4, Teampact, et La Poste Ventures, ainsi que plusieurs business angels, ont donné leur confiance à l’entreprise.

Tripler voire quadrupler le nombre de clients chaque année

L'objectif affiché est de mailler davantage le territoire français, en particulier à Paris, en Normandie et dans le sud-est, où l'entreprise n'est pas encore implantée. La jeune pousse ambitionne de tripler voire quadrupler le nombre de clients chaque année.

Les fonds levés seront également investis dans la diversification de l'offre de Le Fourgon, qui, jusqu'à présent, s'était concentrée principalement sur les boissons consignées. Le dirigeant mentionne l'introduction de produits alimentaires et d'hygiène pour répondre ainsi à la demande croissante de sa clientèle.

En parallèle, Le Fourgon s'engage à améliorer la gestion de ses flux retour, notamment en investissant dans un nouvel entrepôt de 5000 m³ et des machines de pointe pour accompagner la croissance continue des volumes. La collecte, le tri et le nettoyage des contenants restent au cœur du modèle de l'entreprise, qui cherche constamment à optimiser ses opérations logistiques.

Un défi réglementaire à surmonter

Pour que la consigne devienne la norme en France, il est nécessaire de mettre en place un cadre réglementaire clair et contraignant. Le gouvernement français a annoncé son intention de rendre la consigne obligatoire pour les bouteilles en verre en 2025. Cependant, ce délai est encore loin et la réglementation actuelle reste floue.

La jeune pousse appelle le gouvernement à agir rapidement pour mettre en place un cadre réglementaire favorable à la consigne. Cette mesure permettrait de soutenir le développement de la consigne et de contribuer à réduire la pollution plastique en France.

Le Fourgon est une entreprise innovante qui contribue à rendre la consigne plus accessible. L'entreprise est un acteur important de la transition écologique et son succès montre que la consigne est une solution viable pour réduire les déchets plastiques.

LE FOURGON

Vente à distance sur catalogue spécialisé

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Une réponse aux défis environnementaux
  • Réemploi et soutien local
  • Un avenir plus vert
  • Tripler voire quadrupler le nombre de clients chaque année
  • Un défi réglementaire à surmonter