5 minutes de lecture

Comment améliorer sa stratégie d’onboarding ?

Publié le

Améliorer sa stratégie d'onboarding : 5 étapes à respecter

Crédit image : Unsplash

L’onboarding est une étape qui consiste dans l’accueil d’un salarié et la création d’une relation saine et équilibrée avec l’entreprise. Celle-ci est cruciale, car selon les études, un onboarding réussi permettrait d’augmenter le taux de rétention des nouveaux collaborateurs de 82 %. Cependant, une mauvaise stratégie peut aussi avoir des retombées négatives. Pour remédier à cela, voici 5 étapes pour l’améliorer.

Une préparation de qualité

La première étape pour améliorer sa stratégie d’onboarding est de préparer l’arrivée du nouveau salarié au mieux. Dans un premier temps, il s’agira de lui envoyer les documents administratifs et propices à l’intégration rapide comme :

  • Le règlement intérieur de l’entreprise comprenant toutes les règles à respecter,
  • Les horaires mis en place pour son poste,
  • Le contrat de travail,
  • Les documents relatifs au CSE (Comité Social et Économique),
  • Les mots de passes et identifiants permettant d’accéder aux outils personnels (ordinateur, session, intranet, etc.),
  • L’organigramme de l’entreprise.

Il est aussi important de lui présenter son équipe et son manager. Cette mesure est indispensable, car elle permet aussi d’améliorer l’intégration et de favoriser un onboarding réussi.

Cette préparation permet de rassurer le nouveau collaborateur, de lui montrer qu’il est attendu et qu’il fait déjà partie intégrante de l’entreprise.

Respecter des objectifs précis

Ensuite, il sera important de définir des objectifs clairs et mesurables pour le nouveau collaborateur, en fonction de son poste, de son niveau d’expérience et de ses compétences. Ces objectifs doivent être réalisables, ambitieux et adaptés à la durée de l’onboarding, qui peut varier de quelques semaines à plusieurs mois. La définition de ceux-ci permet au salarié d’avoir une ligne directrice, des paliers à atteindre.

Ils doivent également être partagés avec le salarié, qui doit pouvoir les suivre et les évaluer régulièrement. Ces missions doivent donner du sens au travail, motiver le salarié et mesurer sa progression au fil des premières semaines.

Avoir une stratégie d’accueil

La troisième étape est de soigner l’accueil du nouveau collaborateur le jour J. Il s'agit de lui réserver un espace de travail confortable et personnalisé, de lui offrir directement tous les outils nécessaires pour prendre son poste, lui faire visiter les locaux et de lui présenter les personnes clés. Par ailleurs, il pourra être intéressant de lui proposer des activités ludiques et conviviales pour favoriser son intégration au sein de l’entreprise et renforcer directement son sentiment d’appartenance.

Avoir un plan de formation à court, moyen et long terme

Très rapidement, il sera crucial de mettre en place un plan de formation adapté aux besoins et aux attentes du nouveau collaborateur. Il faudra ainsi lui transmettre les connaissances et les savoir-faire nécessaires à l’exercice de son métier, mais aussi de lui faire découvrir la culture, les valeurs et la vision de l’entreprise.

Mettre en place une stratégie de communication

La communication et la création d’un lien avec le nouveau collaborateur sont primordiales. Pour ce faire, il faudra envoyer des messages, féliciter et récompenser les réussites, informer des actualités ainsi que rappeler les ressources et les contacts mis à disposition. Promouvoir les échanges inter-équipes doit être une priorité totale. Pour ce faire, il existe un grand nombre de solutions :

  • L’organisation d’activités de team building,
  • La mise en place de canaux de communication interne (Slack, Discord, etc.).

Le nouveau salarié doit se sentir investi dans son emploi.

Enfin, il sera important de réaliser des entretiens réguliers avec le nouveau collaborateur pour faire le point sur son onboarding. Il s’agit de vérifier sa satisfaction, son implication, son engagement, sa compréhension, sa montée en compétences et son intégration.

Recueillir les suggestions et adapter la stratégie de communication de l’entreprise est une valeur fondamentale pour un onboarding réussi.

Avoir un onboarding réussi garantit la certitude d’avoir, par la suite, un salarié pleinement investi dans son travail et intégré au sein de son équipe. Pour ce faire, il sera important de préparer son arrivée, de mettre en place des objectifs et un parcours de formation ainsi que de faire des entretiens réguliers. Toutes ces étapes sont bénéfiques pour le bon fonctionnement d’une entreprise et participent complètement dans une démarche d'amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT), l’un des grands enjeux de notre société actuelle.

Sommaire

  • Une préparation de qualité
  • Respecter des objectifs précis
  • Avoir une stratégie d’accueil
  • Avoir un plan de formation à court, moyen et long terme
  • Mettre en place une stratégie de communication