3 minutes de lecture

Guyot énergies et Even signent un partenariat pour réduire l'empreinte carbone

Publié le

Guyot énergies et Even s'unissent

Crédit image : Bretagne Economique

Le groupe Even et Guyot énergies unissent leurs forces pour créer une chaufferie biomasse sur le site de Laïta, la filiale laitière d’Even, de Créhen dans les Côtes d’Armor (22). Leur objectif ? Réduire les émissions de CO2 de moitié d'ici 2025.

La transition énergétique au cœur de l'ADN de Guyot énergies

Guyot, un groupe familial basé à Brest, est connu pour son expertise dans la gestion des déchets et la valorisation des matières. À travers sa filiale Guyot énergies, le groupe œuvre activement pour la transition énergétique en développant des sources d'énergies renouvelables et en réduisant l'usage des énergies fossiles.

La démarche durable au service de l'industrie laitière

De son côté, Even, dont le siège social est également à Brest, est le parent de LAÏTA, une filiale laitière qui collecte, transforme et valorise le lait de milliers d'exploitations en Bretagne et Pays de la Loire. Dans le cadre de sa démarche de développement durable, l’entreprise française s'efforce de réduire son impact environnemental et sa dépendance aux énergies fossiles.

Un projet d’envergure au service de la transition énergétique

Guyot énergies et Even ont scellé une collaboration stratégique en vue de la création d'une chaufferie biomasse sur le site de Laïta à Créhen (22). Erwan Guyot, président du Groupe Guyot, met en lumière la persévérance nécessaire pour réaliser ce projet ambitieux, dans un communiqué de presse : "Initié en 2017 par les équipes de LAÏTA et Guyot, ce projet est lauréat de l'appel à projets BCIAT depuis 2018. Depuis, nos équipes ont travaillé main dans la main, pour réaliser un projet énergétique d'envergure pour notre industrie bretonne.” Cette chaufferie, utilisant du bois en fin de vie récupéré sur place et transformé en combustible par Guyot énergies, alimentera en vapeur les ateliers de transformation laitière du site. Cela favorise ainsi le circuit court. Dotée d'une capacité de 9 mégawatts, elle couvrira 70 % des besoins, remplaçant efficacement le gaz naturel.

Les travaux de construction débuteront en 2024, avec une mise en service prévue en 2025. Ce projet ambitieux créera des emplois directs et indirects, stimulant ainsi l'économie locale. Son financement, d'un montant de 16 millions d'euros, sera soutenu par l'Ademe et l’Etat dans le cadre du plan France Relance. Even a également signé un contrat de fourniture de vapeur avec Guyot énergies dans le cadre de cette collaboration.

Ce partenariat démontre l'engagement de Guyot énergies et Even pour une transition énergétique en Bretagne. En favorisant une source locale et en réduisant la dépendance aux énergies fossiles, ces deux entreprises s'inscrivent pleinement dans les objectifs de la loi Énergie-Climat 2019. L'un de ses principaux objectifs est la neutralité carbone en 2050, afin de répondre à l'urgence climatique et à l'Accord de Paris.

Cette initiative vise à réduire de moitié les émissions de CO2 générées par les activités de transformation laitière d'ici 2025.

GROUPE EVEN

Autres activités de soutien aux entreprises n.c.a.

Voir l'entreprise

Sommaire

  • La transition énergétique au cœur de l'ADN de Guyot énergies
  • La démarche durable au service de l'industrie laitière
  • Un projet d’envergure au service de la transition énergétique