4 minutes de lecture

La startup Prophesee signe un accord avec Qualcomm pour ses capteurs de vision innovants

Publié le

La startup Prophesee signe un accord avec Qualcomm

Crédit image

La startup Prophesee, connue pour ses capteurs inspirés du fonctionnement de l’œil humain, a annoncé fin février la signature d’un accord pluriannuel avec le géant américain Qualcomm.

Un partenariat qui va permettre à Prophesee d’intégrer ses capteurs neuromorphiques dans les processeurs de Qualcomm, vendus aux fabricants de smartphones du monde entier. Les deux partenaires envisagent ainsi de fournir aux développeurs d’appareils mobiles un moyen rapide et efficace de tirer parti de la capacité du capteur de Prophesee, pour améliorer les performances des smartphones, en particulier dans les scènes dynamiques à mouvement rapide (par exemple, les scènes de sport et de films d’action) et dans des conditions de faible luminosité.

“Prophesee est un leader incontesté dans l’application de techniques neuromorphiques pour répondre aux limites des caméras traditionnelles et améliorer l’expérience globale de l’utilisateur”, déclare Judd Heape, vice-président chargé de la gestion des produits chez Qualcomm. “Nous pensons qu’il s’agit d’une technologie révolutionnaire pour faire passer la photographie mobile au niveau supérieur.”

Une pépite française sur le marché des capteurs d’image

La technologie de Prophesee s’inspire de la façon dont l'œil humain fonctionne avec le cerveau. Au lieu d'enregistrer toutes les données d'une séquence d'images, comme le font les caméras « classiques », son capteur, comme le font les yeux avec le cerveau, acquiert et traite seulement l'information dynamique dans une scène, autrement dit ce qui change entre deux images. Une solution qui résout le problème du “flou de bougé” et donne un aperçu de ce que seront capables de faire les smartphones nouvelle génération.

Le marché mobile représente aujourd'hui environ 70% du marché des capteurs d’image, et est estimé entre 12 et 14 milliards de dollars par an. Cet accord témoigne donc d’une avancée majeure pour la startup française, qui, depuis 2014, a déjà levé 127 millions d’euros.

PROPHESEE

Recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Une pépite française sur le marché des capteurs d’image