5 minutes de lecture

Les Caviars de Neuvic et Prunier fusionnent pour conquérir le marché mondial

Publié le

Les Caviars de Neuvic et Prunier s'unissentvivinter

Source image : Prunier

La Dordogne se prépare à accueillir une nouvelle ère dans l'industrie du caviar avec la fusion des deux prestigieuses entreprises, les Caviars de Neuvic et Prunier. Cette union stratégique, prévue pour la rentrée, donnera naissance au "groupe Prunier", une entité détenue par un fonds d'investissement suisse.

Le caviar de Dordogne au sommet de l'excellence

La Dordogne, reconnue pour sa production de caviar en France, se prépare désormais à rayonner à l'échelle mondiale. Laurent Deverlanges, le fondateur des Caviars de Neuvic, met en avant que bien que le caviar ait connu son essor en France depuis les années 20, il connaît actuellement un succès croissant en Asie et aux États-Unis. La fusion des entreprises offrira à la région l'opportunité de capitaliser sur son héritage historique et de s'ouvrir aux marchés en pleine croissance en Amérique et en Asie.

Un marché mondial en pleine croissance

Prunier Manufacture, une entreprise affiliée à Caviar House & Prunier, une société suisse de renom, a bâti sa notoriété grâce à la présence de 40 boutiques à l'échelle mondiale. Elle est notamment présente en Suisse, à Londres, à l'aéroport JFK de New-York ainsi qu'au Japon et à Hong Kong. Au cours de la dernière décennie, le marché français a progressé de 40 à 60 tonnes tandis que le marché américain a doublé de volume, passant de 50 à 100 tonnes. Un porte-parole de Prunier a expliqué que malgré cette fusion, les deux marques conserveront leur identité propre et profiteront de la synergie résultant de cette union.

Une opportunité pour une expansion mondiale

Avec la création du groupe Prunier, Laurent Deverlanges envisage une expansion à l'international. Cette stratégie ambitieuse ouvre de nouvelles perspectives pour les Caviars de Neuvic, une entreprise fondée en 2011, dont le chiffre d'affaires atteint actuellement 9 millions d'euros comparés aux 43 millions d'euros de Caviar House & Prunier. Ensemble, les deux entreprises produisent moins de 25 tonnes de caviar par an. Un chiffre modeste si on compare avec les 200 tonnes fabriquées par certains producteurs chinois.

Une promesse de stabilité en Dordogne

La fusion ne mettra pas en péril les emplois en Dordogne, cœur historique de la pisciculture française. Laurent Deverlanges s'engage fermement à préserver les emplois locaux. Les Caviars de Neuvic emploient actuellement 60 personnes à Neuvic tandis que Prunier compte 30 employés à Montpon. Prunier a également étendu son empreinte avec l'acquisition d'une partie de l'usine des menuiseries Grégoire à Saint-Laurent-des-Hommes pour y établir des bureaux et un espace de stockage.

HUSO

Aquaculture en eau douce

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Le caviar de Dordogne au sommet de l'excellence
  • Un marché mondial en pleine croissance
  • Une opportunité pour une expansion mondiale
  • Une promesse de stabilité en Dordogne