3 minutes de lecture

Les Restos du Cœur en difficulté financière : la mobilisation s’intensifie

Publié le

Mobilisation pour sauver les Restos du Cœur  Metadescription : Après l'appel à l'aide lancé par Patrice Douret, président des Restos du Cœur, une mobilisation s'est organisée pour sauver l'association caritative.  Summary : À cause de l'inflation et d'un nombre de bénéficiaires grandissant, les Restos du Cœur se retrouvent en difficulté financière. Une mobilisation s'est mise en place pour aider l’association caritative, qui accueille plus d’un million de personnes chaque année.

Crédit photo : Les Restaurants du Cœur - Les Relais du Cœur

Incapables de faire face à l’afflux de demandeurs et à l’inflation, les Restos du Cœur ont lancé un appel à l’aide le 3 septembre 2023. Face à cette situation inédite et inquiétante pour l’association, une mobilisation s’est rapidement mise en place.

Patrice Douret alerte sur les difficultés des Restos du Cœur

Patrice Douret, président des Restos du Cœur, a lancé un appel à l'aide aux “forces politiques et aux forces économiques” lors du journal de 13 heures de TF1, dimanche 3 septembre dernier. À cause d’un nombre grandissant de bénéficiaires, mais aussi de l’inflation, l’association caritative connaît des difficultés financières inédites, au point de ne plus pouvoir assurer l'aide alimentaire de 150 000 personnes l’hiver prochain. “À ce rythme-là, si on ne fait rien, même les Restos du Cœur pourraient mettre la clé sous la porte d’ici trois ans”, a-t-il prévenu, regrettant également : “On devra aussi réduire les quantités pour tous ceux qu’on pourra accueillir”.

Gouvernement, industriels, célébrités : la mobilisation se met en place

Face à l’urgence de la situation, le gouvernement a annoncé une aide financière de 15 millions d’euros le soir même. Le lendemain, la famille de Bernard Arnault, propriétaire du numéro un mondial du luxe LVMH, a indiqué qu’elle versera une aide de 10 millions d’euros. Les jours suivants, de grands groupes industriels se sont aussi mobilisés : la Fondation Crédit Mutuel Alliance Fédérale, TotalEnergies, Altice France, le groupe Carrefour, le Groupement Les Mousquetaires… Entre les dons, les collectes et les relais d’appels au don, un véritable élan de solidarité s’est mis en place du côté des entreprises comme des personnalités et des particuliers.

Plus d’un million de personnes aidées par les bénévoles

Créés en 1985 par Coluche, les Restos du Cœur ont pour but de lutter contre la pauvreté sous toutes ses formes, en facilitant l’insertion sociale et économique. La distribution gratuite d’achats alimentaires reste leur aide la plus visible. Mais l’association effectue bien d’autres actions moins connues : aide aux gens de la rue, assistance dans la recherche d’emploi, d’un hébergement en urgence ou d’un logement stable, accompagnement au budget et microcrédit, organisation d’ateliers de français, aide à l’inclusion numérique, à accès au droits sociaux, à la justice et à la santé…

En 2022, ce sont 1,1 million de personnes qui ont été accueillies aux Restos du Cœur, par 70 000 bénévoles réguliers et 27 000 bénévoles occasionnels, comme le rapporte l’association sur son site internet. Au total, 152 millions de repas ont été distribués dans 2 200 lieux, plus de 4 700 personnes ont été accompagnées dans leur recherche d’emploi, et plus de 1 200 personnes en difficulté ont été logées. Alors que 2023 n’est pas terminée, l’association a déjà accueilli 1,3 million de personnes depuis le début de l’année, tandis que son budget pour l’aide alimentaire a doublé ces derniers mois. Plus que jamais, Les Restos du Cœur ont besoin de donateurs pour poursuivre leurs missions.

LES RESTAURANTS DU COEUR

Action sociale sans hébergement n.c.a.

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Patrice Douret alerte sur les difficultés des Restos du Cœur
  • Gouvernement, industriels, célébrités : la mobilisation se met en place
  • Plus d’un million de personnes aidées par les bénévoles