3 minutes de lecture

Le laboratoire Aguettant investit 31 millions d’euros pour développer ses médicaments injectables

Publié le

Le laboratoire Aguettant accélère en Auvergne-Rhône-Alpes

Crédit image : Aguettant

Le 7 juillet dernier, le laboratoire français Aguettant, spécialisé dans les médicaments injectables à destination des services de réanimation et de cardiologie, annonce un investissement de 31 millions d’euros pour accélérer son développement.

À la mi-juin, Emmanuel Macron faisait état d’une nouvelle pénurie en France au niveau des médicaments. Souhaitant rassurer les citoyens, le président de la République était allé à Champagne en Ardèche, dans une des usines pharmaceutiques d’Aguettant. Avec cet investissement de 31 millions, l’entreprise française veut lutter contre les pénuries, en particulier sur trois molécules injectables et mettre en place son projet France 2030.

Le renforcement des capacités de production sur trois médicaments stratégiques

Le premier objectif de cet investissement substantiel réside surtout dans la protection contre les pénuries en France. Il faut le rappeler, la France importe pour plus de 26 milliards d’euros par an de médicaments.

Aguettant est un laboratoire qui fait aussi la renommée mondiale de la France dans le domaine pharmaceutique. À l’heure actuelle, l’entreprise compte déjà plus de 140 employés sur le site à Champagne. Incarnée par Eric Rougemond, Aguettant souhaite utiliser cet investissement pour procéder à la création de 75 postes supplémentaires dans cette nouvelle usine en Auvergne Rhône-Alpes.

Déjà doté de 12 filiales à l’étranger, le laboratoire veut continuer à s’exporter et à déployer son modèle économique.

Un plan nécessaire dans un contexte complexe

En déplacement le mardi 13 juin dernier dans une des fabriques d’Aguettant, le président de la République Emmanuel Macron a présenté son plan pour « sauvegarder la souveraineté pharmaceutique française ». France 2030 comprend plus de 50 médicaments, dont plus de 25, en urgence.

Ce plan prévoit, de ce fait, la relocalisation de la production en France. Aguettant, par le biais de cet investissement de 31 millions d’euros, participe ainsi à ce projet en visant trois médicaments en particulier. La firme souhaitant garder une certaine confidentialité n’a pas souhaité indiquer à la presse les trois molécules en question.

LABORATOIRE AGUETTANT

Fabrication de préparations pharmaceutiques

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Le renforcement des capacités de production sur trois médicaments stratégiques
  • Un plan nécessaire dans un contexte complexe