Exemple de document BDF-QUOTATION

Télécharger une estimation de la cotation Banque de France

Renseignez la raison sociale, le Siren ou le SIRET d’une entreprise afin d’obtenir l’estimation de sa cotation Banque de France.

Service privé B2B et indépendant des administrations, réservé aux professionnels.

Ils parlent de nous

L’analyse de la cotation de la Banque de France

Comment analyser une cotation Banque de France ? – Pôle Sociétés

La cotation de la Banque de France se compose de deux éléments distincts : la cote d’activité et la cote de crédit de l’entreprise. Découvrez comment lire et interpréter cette cotation.

Comment lire la cotation Banque de France ?

La cotation de la Banque de France se compose d'une lettre et d'une note : la première évalue la cote d'activité de l'entreprise, la seconde estime sa cote de crédit.

La cote d’activité de la Banque de France

Réalisée sur la base d'éléments quantitatifs (données comptables, engagements financiers, etc.) et qualitatifs (politique RSE, éléments de marché, etc.), la cotation Banque de France évalue tout d'abord le volume d'activité et la taille de l'entreprise en fonction de son chiffre d'affaires. Cette première évaluation, constituant la cote d'activité, repose sur une échelle allant de A à X :

  • de A pour les sociétés réalisant plus de 750 millions d'euros de chiffre d'affaires à M pour les entreprises réalisant moins de 100 000 € ;
  • N pour les sociétés dont le niveau de chiffre d'affaires n'est pas significatif ;
  • X pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est inconnu par la Banque de France ou trop ancien (exercice clos depuis plus de 20 mois).

Exemple : une entreprise dont la cote d'activité est « E » a réalisé un chiffre d'affaires compris entre 15 et 30 millions d'euros.

La cote de crédit de la Banque de France

La cote de crédit, pour sa part, évalue la capacité de l'entreprise à honorer ses engagements financiers à 3 ans. Elle repose principalement sur la rentabilité de la société, la structure de son bilan, son environnement économique, les entreprises avec qui elle entretient des relations économiques étroites et les éventuels incidents de paiement ou procédures collectives.

La cote de crédit repose sur l’échelle suivante :

  • 1+ : Excellente ++
  • 1 : Excellente +
  • 1- : Excellente
  • 2+ : Très satisfaisante ++
  • 2 : Très satisfaisante +
  • 2- : Très satisfaisante
  • 3+ : Forte ++
  • 3 : Forte +
  • 3- : Forte
  • 4+ : Bonne +
  • 4 : Bonne
  • 4- : Intermédiaire +
  • 5+ : Intermédiaire –
  • 5 : Fragile
  • 5- : Assez faible
  • 6+ : Très faible
  • 6 : Menacée
  • 6- : Compromise
  • 7 : Très compromise
  • 8 : Fortement compromise
  • P : Défaillante
  • 0 : Non significative

Exemple : une entreprise dont la cote de crédit est « 6+ » affiche une très faible capacité à honorer ses engagements financiers à 3 ans.

Comment interpréter la cotation Banque de France ?

La cotation Banque de France se compose tout d’abord de la cote d’activité, symbolisée par une lettre. Dans la grande majorité des cas, la cote d’activité repose uniquement sur le volume de chiffre d’affaires réalisé : elle ne prête donc pas à interprétation. Il existe toutefois deux exceptions à cette règle :

  • la cote « N » indique que le chiffre d'affaires n'est pas représentatif de l'activité réelle de l'entreprise : c'est notamment le cas des holdings ;
  • la cote « X » indique que le chiffre d'affaires n'est pas connu ou qu'il est trop ancien : il peut traduire un non-respect des obligations comptables et déclaratives de la société.

En revanche, la cote de crédit porte davantage à analyse et à interprétation, car elle repose sur de plus nombreux facteurs et éléments. Plusieurs exemples :

  • une cote comprise entre « 4+ » et « 3++ » peut indiquer que l'entreprise est éligible à un refinancement par la BCE (Banque centrale européenne) ;
  • une cote inférieure à « 7 » indique la quasi-impossibilité de l'entreprise à honorer ses engagements, limitant ses possibilités de financement ;
  • une cote de « 8 » peut traduire des incidents de paiement (retards, absences de règlement, etc.) ;
  • une cote « P » peut signifier que l'entreprise fait l'objet d'une procédure collective (liquidation judiciaire par exemple).

Sommaire

  • Comment lire la cotation Banque de France ?
  • Comment interpréter la cotation Banque de France ?

Une recherche simplifiée

Identifiez une entreprise afin d’obtenir une estimation de sa cotation

Des données fiables

L’estimation est réalisée grâce au recoupement d’informations provenant de tiers de confiance

Une large base de données

Retrouvez également toutes les autres informations administratives des entreprises

Une offre d’essai

Profitez d’une offre d’essai de 7 jours

Un paiement sécurisé

Grâce au protocole SSL, payez votre commande de manière sécurisée

Un service sans limite

Recherchez, consultez et téléchargez des documents de manière illimitée