4 minutes de lecture

Thales signe un contrat avec la marine nationale polonaise pour fournir un système de combat à trois nouvelles frégates

Publié le

Thales équipera les frégates polonaises

Crédit image : Babcock

C’est un nouveau contrat majeur pour la firme française, spécialisée dans la sécurité. Le groupe Thales a annoncé la signature d’une commande de plus de 400 millions d’euros pour fournir l’équipement de combat nécessaire à trois frégates polonaises. Des navires réalisés par le constructeur britannique Babcock.

Un contrat majeur pour Thales

Thales, leader mondial du naval militaire, renforce sa position sur le marché européen avec ce contrat qui porte sur la fourniture du système de gestion de combat TACTICOS, des sonars, des radars de surveillance aérienne et de conduite de tir, ainsi que des capteurs infrarouges à 360 degrés aux frégates de la classe Miecznik la Marine Polonaise.

Ces frégates sont des bateaux multi-missions, capables d’assurer la sécurisation des voies de communication maritimes et des infrastructures critiques, ainsi que de participer aux opérations de l’OTAN. Elles devraient entrer en service à partir de 2029.

Le système TACTICOS, qui équipera ces navires, est le cœur du système de combat. Il permet d’intégrer les données provenant de différents capteurs et systèmes d’armes, et d’offrir une image complète de la situation tactique, ainsi qu’un appui à la prise de décision. Ce système est déjà en service sur plus de 200 plateformes navales dans le monde.

Une alliance Franco-Anglo-Polonaise

Ce contrat résulte d’un accord de coopération stratégique signé en 2022 entre Thales, le consortium polonais PGZ-MIECZNIK, mené par Polska Grupa Zbrojeniowa (PGZ) et le constructeur britannique Babcock. Il s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique noué entre la Pologne et le Royaume-Uni, deux pays particulièrement engagés dans le soutien à l’Ukraine face à la Russie.

Thales bénéficie de l’aide du gouvernement britannique, qui a choisi le même modèle de frégate, l’Arrowhead 140 (ou type 31), pour sa Royal Navy. Les cinq navires commandés par Londres seront également équipés par Thales. Le groupe français profite de son expérience acquise avec la Marine Polonaise, cliente fidèle depuis plus de 20 ans.

L’équipementier français s’engage par ailleurs à renforcer l’industrie de défense polonaise en collaborant avec des acteurs locaux comme OBR CTM, spécialisé dans les systèmes sonar. Dans un contexte géopolitique complexe pour la Pologne de par sa proximité avec l’Ukraine, Thales répond présent ; ce qui confirme, une fois de plus, sa position de leader dans le domaine du naval militaire.

« La Pologne est l’un de nos plus proches alliés et nous continuons à renforcer notre partenariat avec elle pour contribuer à la sécurité en Europe. Ces nouvelles frégates, équipées avec le soutien de quelques-uns des industriels britanniques les plus performants, constitueront donc un apport formidable pour la flotte nationale polonaise, et renforceront parallèlement les capacités de l’OTAN » explique James Cartlidge, ministre britannique des marchés publics de la Défense dans le communiqué de presse de Thales.

De son côté, le PDG de Thales au Royaume-Uni, Alex Cresswell a tenu à souligner : « c’est un succès formidable pour Thales, obtenu avec le soutien du gouvernement britannique. Nous allons poursuivre nos relations historiques avec la Pologne, dont bénéficieront pleinement nos deux nations ».

THALES

Activités des sièges sociaux

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Un contrat majeur pour Thales
  • Une alliance Franco-Anglo-Polonaise