3 minutes de lecture

Eiffage signe un contrat avec EDF pour les travaux de génie civil pour les réacteurs nucléaires EPR2 à Penly

Publié le

Eiffage construira les infrastructures des EPR2 à Penly

Crédit image : Eiffage

Le groupe Eiffage, géant français de la construction, a annoncé avoir signé un contrat avec EDF pour réaliser les travaux de génie civil des réacteurs nucléaires EPR2 prévus à Penly en Seine-Maritime. Ce contrat est estimé à plus de 4 milliards d’euros.

Un montant supérieur à 4 milliards d’euros

Le contrat, pour lequel la consultation a été lancée en 2019, comprend la réalisation de deux unités de production incluant 69 ouvrages. Les travaux de génie civil porteront notamment sur la réalisation de l’enceinte de chaque réacteur, ce qui représente un dôme de 70 mètres de haut et de 50 mètres de diamètre. Certaines salles de machines seront aussi réalisées et expertisées par le groupe Eiffage. Ces constructions représenteront un total de 15 000 mètres carrés.

Les travaux préparatoires devraient débuter d'ici au milieu de l’année 2024, sous réserve de l’obtention des permis de construire et de l’autorisation des instances d’EDF. Les deux réacteurs EPR2 (Evolutionary Power Reactor 2), qui sont une version améliorée et simplifiée de l’EPR actuel, devraient entrer en service au plus tôt en 2035.

Cet investissement, d’une hauteur équivalente à 4 milliards d’euros, fait partie du programme de relance du nucléaire français, désiré par l’État français.

Des ambitions sociales et économiques

Après avoir amélioré son influence en Europe avec la construction d’un nouveau pont en Allemagne, le géant français de la construction étend son empreinte dans l’Hexagone. Ce nouveau marché remporté par Eiffage démontre la capacité du groupe à conduire de grands projets et à accompagner les grands industriels dans leur réponse aux enjeux de décarbonation et de souveraineté énergétique en France.

Eiffage s’engagera également pour le tissu économique local, notamment en favorisant l’emploi et l’insertion. La mise en œuvre de ce projet nécessitera la mobilisation de près de 4 000 personnes et générera 1,3 million d’heures réservées à l’insertion et à l’emploi de personnes en situation de handicap. Le groupe développera par ailleurs des programmes de formation indispensables à la relance du nucléaire français.

EIFFAGE

Activités des sièges sociaux

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Un montant supérieur à 4 milliards d’euros
  • Des ambitions sociales et économiques