4 minutes de lecture

BrainTale : levée de fonds de 4,5M€ pour s’étendre à l’international

Publié le

Braintale boucle une levée de fonds de 4,5M€ en série A

Crédit image : BrainTale

La start-up strasbourgeoise BrainTale, spécialisée dans la substance blanche du cerveau, boucle une levée de fonds de 4,5 millions d’euros en série A. Plusieurs investisseurs y participent : Capital Grand Est, MACSF et des business angels.

Un algorithme pour lutter contre les maladies neurologiques

Créée en 2018, BrainTale étudie la substance blanche. Il s’agit d’un ensemble de câbles qui relient les neurones entre eux dans le cerveau. Bien que ce dernier en soit composé de 60% à 80%, de nombreuses zones d’ombres restent encore à éclaircir concernant leur fonctionnement et le rôle qu’ils peuvent jouer dans le domaine médical. C’est donc à quoi s’attelle la jeune pousse.

Grâce aux travaux menés par différentes équipes, et plus particulièrement par celles de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), BrainTale a mis en place un système de prévision de sortie de coma, de détection de maladies psychologiques, de détermination de leur niveau de gravité et d’évaluation de traitements. Cela concerne par exemple Alzheimer, Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique ou bien encore les traumatismes crâniens.

La solution, brevetée et autorisée à la vente depuis 2022, se présente sous la forme d’un logiciel SaaS. Elle est destinée aux médecins et aux laboratoires pharmaceutiques. Pour le moment, 3 500 patients, notamment d’hôpitaux et d’entreprises de biotechnologie en France et aux États-Unis, ont pu tirer parti de cette innovation.

BrainTale veut poursuivre son développement en Europe et aux États-Unis

Les grandes avancées que promet la solution de BrainTale ont donc naturellement suscité l’intérêt des investisseurs qui ont apporté à la start-up un support financier de 4,5 millions d’euros. En plus de poursuivre ses recherches et d’améliorer son dispositif, elle envisage d’en faire bénéficier à un plus large panel de patients en Europe et aux États-Unis. Le cofondateur de l’entreprise et président du conseil scientifique l’explique en effet dans communiqué de presse : “Après 15 années de recherche académique et 5 ans d'investissements, les solutions développées par BrainTale sont enfin disponibles pour les patients et mes confrères. Répondre au besoin médical criant qui a été le moteur de ce projet ambitieux depuis son origine est l’un des enjeux majeurs de ces prochaines années”. Pour cela, il est prévu que l'équipe de collaborateurs passe de 12 à 20 personnes.

BRAINTALE

Recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Un algorithme pour lutter contre les maladies neurologiques
  • BrainTale veut poursuivre son développement en Europe et aux États-Unis