3 minutes de lecture

Campus Fund lève 1,5 million d’euros pour financer de nouvelles startups étudiantes

Publié le

Le fonds dédié aux étudiants entrepreneurs annonce un nouveau tour de table

Crédit image : Silicon Canals.

Créé en 2022, Campus Fund est le premier fonds d’investissement français dédié aux étudiants entrepreneurs. Il vient de réaliser une seconde levée de fonds d’1,5 million d'euros auprès de Business Angels de renom pour soutenir 25 startups supplémentaires.

Avec au moins 20 % des licornes mondiales créées par des étudiants ou de jeunes diplômés, les fonds d’investissement dédiés se multiplient aux États-Unis. L’approche est encore innovante en France, mais a inspiré deux étudiants de Dauphine et Neoma qui ont ainsi créé Campus Fund en 2022.

Dans un entretien accordé à Maddyness, le cofondateur Nicolas Rizk explique “que les étudiants entrepreneurs sont les plus à même de créer des innovations de rupture et que les grandes entreprises de demain sont créées sur les campus, aujourd’hui. Or, il existait un réel désert de financement pour cette frange de la population entrepreneuriale. Nous avons donc voulu créer un Dorm Room Fund à la française, et nous avons pour cela échangé avec tous les fonds qui s’étaient lancés sur le créneau afin d’avoir leur retour d’expérience et d’adapter le modèle aux spécificités du marché français”.

Campus Fund souhaite développer son portefeuille de startups

Campus Fund a déjà réalisé sept investissements depuis sa création, parmi lesquels figurent Kleep, une startup qui aide les retailers à personnaliser l’expérience client grâce à l’intelligence artificielle, ou encore Selvitys, une solution automatisée pour la création, la distribution et l'analyse de sondages en ligne.

Ce tour de table d’1,5 million d'euros réunit plus de 50 investisseurs, comme Thierry Petit de Showroomprivé, Justin Ziegler de Priceminister ou Jade Francine de WeMaintain. Trois family offices et un fonds étranger ont également rejoint le financement.

Campus Fund se positionne d’un côté comme une alternative au love money (argent investi par son cercle proche), pour des étudiants qui ne disposent pas de ressources financières suffisantes, et de l’autre comme co-investisseur de levées de fonds d’amorçage pour des startups un peu plus matures.

Le fonds annonce ainsi investir dans 25 startups supplémentaires, jusqu'à 60 000 euros en équivalent de love money ou pré-amorçage. Encore confidentielles, les premières participations devraient être annoncées à l’automne. Campus Fund envisage déjà la création d’un second fonds à horizon 2025, spécialisé dans les séries A et les investissements européens.

CAMPUS FUND 1

Courtage de valeurs mobilières et de marchandises

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Campus Fund souhaite développer son portefeuille de startups