3 minutes de lecture

DJUST lève 12 millions d’euros pour simplifier l’accès au commerce B2B

Publié le

La startup DJUST lève 12 millions d'euros en série A

Crédit photo : Studio Cabrelli

La startup française DJUST a clôturé une levée de fonds en série A de 12 millions d’euros. L’entreprise SaaS souhaite renforcer ses équipes, améliorer ses solutions pour le commerce B2B, mais aussi s’ouvrir à de nouveaux marchés européens et américains.

Monoprix, Eiffage et Bouygues parmi les utilisateurs des solutions DJUST

Fondée en 2020 par Arnaud Rihiant, Alexis Deplanque et Eric Gaudin, DJUST permet aux sociétés de développer plusieurs types de plateformes B2B, allant de la plateforme e-commerce à la marketplace, en passant par le portail e-procurement. “Notre solution clé-en-main est pensée pour s’adapter aux besoins de l’entreprise dès la création du projet, et ce, quel que soit le secteur d’activité”, a commenté Arnaud Rihiant, fondateur & CEO de la jeune pousse, dans un communiqué. La solution se veut simple d'utilisation, agile et évolutive, pour répondre “aux nouvelles attentes des acheteurs professionnels, souhaitant plus d’autonomie et de personnalisation”. Elle a déjà conquis de grands groupes et des marques de secteurs variés, comme Monoprix, Franprix, Eiffage, Naturalia, Bouygues ou encore Socoda.

12 millions d’euros pour se renforcer et se déployer

En 2021, la société a levé 4 millions d’euros. Une opération qui lui a permis de doubler ses effectifs (en passant de 20 à 40 employés) mais aussi d’accroître son chiffre d'affaires. Poursuivant sur cette lancée, elle a annoncé, le 12 juin 2023, avoir bouclé une nouvelle levée de fonds en série A de 12 millions d’euros. Ce tour de table a été mené par le fonds d’investissements New Enterprise Associates, Inc. (NEA), auprès des investisseurs historiques d’Elia Partners.

Cette opération financière va nous permettre de renforcer les équipes pour proposer des solutions toujours plus innovantes et adaptées au B2B, mais également de s’ouvrir à de nouveaux marchés”, a précisé Arnaud Rihiant. Déjà implantée en Angleterre et en Suède, l’entreprise SaaS souhaite se développer en Europe du Sud (Espagne, Portugal, Italie) et aux États-Unis. Elle compte aussi investir dans la R&D pour améliorer sa solution, “en misant sur l'automatisation, l'IA et les technologies modernes”.

DJUST

Programmation informatique

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Monoprix, Eiffage et Bouygues parmi les utilisateurs des solutions DJUST
  • 12 millions d’euros pour se renforcer et se déployer