3 minutes de lecture

Ostrea Design lève 1,2 million d’euros pour son matériau à base de coquillages

Publié le

La startup bretonne Ostrea Design lève 1,2 million d'euros

Crédit photo : Ostrea Design

Après deux ans de R&D, Ostrea Design passe à la vitesse supérieure. La startup bretonne a levé 1,2 million d’euros pour industrialiser la fabrication de son matériau à base de déchets de coquillages.

Un matériau durable à base de coquilles d’huîtres, moules ou Saint-Jacques

Tanguy Blévin, Maxime Roux, Camille Callennec et Théo Joy ont créé Ostrea Design en 2020 à Rennes. Leur objectif : transformer les déchets conchylicoles (moules, huîtres, Saint-Jacques) en un matériau bas-carbone et 100% réutilisable. Ce dernier “est constitué à 65% de coquillages recyclés couplé à une matrice minérale sans aucun ajout d’élément pétro-sourcé”, comme l’explique la startup sur son site internet. Made in France, il est ignifuge, résistant aux rayures, à l’eau et aux tâches. À ce jour, il est principalement utilisé dans le domaine du mobilier, pour fabriquer des plateaux de table et des plans de travail.

Développer la production du matériau à l’échelle industrielle

Soutenue dès le départ par la région Bretagne, Bpifrance et le Village by CA, Ostrea Design vient de boucler une levée de fonds de 1,2 million d’euros, dont 640 000 euros en financements dilutifs. Un tour de table dont le principal investisseur est Julien Diard, fondateur et directeur général de Moore Design, société spécialisée dans l’aménagement d’hôtels et d’espaces de travail. Il va permettre à la jeune pousse de passer à l’échelle industrielle, mais aussi d’investir le secteur de la construction en se développant sur le marché des revêtements de sol.

Cette première levée de fonds est l’occasion pour l’entreprise d’évoluer et de franchir un pas supplémentaire dans son objectif de décarbonation d’un secteur parmi les plus émissifs au monde. La confiance des investisseurs va permettre d’accélérer l’industrialisation du matériau Ostrea et la conception du revêtement de sol, pour lequel les premiers projets pilotes sont prévus pour la fin 2023”, a commenté Camille Callennec, CEO d’Ostrea Design, dans le communiqué de presse de cette opération. Ce matériau innovant intéressera principalement les promoteurs soumis à la norme environnementale RE 2020, visant à diminuer l’impact carbone des bâtiments tout en améliorant leur performance énergétique.

OSTREA

Collecte des déchets non dangereux

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Un matériau durable à base de coquilles d’huîtres, moules ou Saint-Jacques
  • Développer la production du matériau à l’échelle industrielle