4 minutes de lecture

Trustpair lève 20 millions d’euros pour accélérer sa croissance

Publié le

La start-up Trustpair lève 20 millions d’euros en série B

Baptiste Collot, co-fondateur & CEO de Trustpair - Source de l’image : republik-achats.fr

La start-up Trustpair a annoncé le 3 octobre 2022 avoir levé 20 millions d’euros lors d’une levée de fonds en série B. Cette dernière a été réalisée par Tikehau Ace Capital aux côtés de Breega et Axeleo Capital. Ce financement doit accompagner l’entreprise dans son aspiration à devenir la première plateforme SaaS de gestion des risques de tiers pour les Directions financières.

L’objectif de Trustpair : supprimer le risque de fraude aux virements

La fraude aux virements est un risque majeur pour les entreprises. Ainsi, durant l’année 2021 :

  • 95% des entreprises ont été victimes d’une tentative de fraude ;
  • 71% d’entre elles ont été concrètement victimes d’une ou plusieurs fraudes ;
  • 24% ont été victimes de fraudes plusieurs par trimestre au cours de l’année ;
  • 75% de ces tentatives de fraudes ont été un succès pour les malfaiteurs*.

Ces escroqueries s’expliquent aisément par le fait que les entreprises ne sont pas capables de vérifier les coordonnées bancaires des tiers. Les flux de paiement sont ainsi exécutés sans vérifier l'identité du destinataire. Cette opportunité est alors saisie par les fraudeurs.

Ces derniers récupèrent l’argent en lieu et place des clients ou partenaires ou usurpant leur identité.

C’est pour répondre à ce besoin de sécurité des entreprises que Baptiste Collot, Alexandre Gillier et Simon Elcham ont fondé Trustpair en 2017. Ils ambitionnent de supprimer le risque de fraude au virement en optimisant le processus Procure-to-Pay.

Baptiste Collot, CEO et cofondateur de Trustpair résume la situation en ces termes : “ En 2021, le préjudice de la fraude au virement a atteint 20 milliards d’euros et plus de 70% des grandes entreprises en ont été victimes. Les fraudeurs usent de moyens très sophistiqués pour usurper l’identité de fournisseurs ou de clients et encaisser les sommes dues à leur place. En face, les directions financières sont démunies, car 90% d’entre elles contrôlent les informations de leur tiers par des contrôles manuels coûteux et évidemment faillibles. Chez Trustpair, nous sommes convaincus que le digital est la clé pour raviver la confiance et la performance des Directions financières dans la gestion des données de tiers. Notre promesse est de redonner confiance en leurs process tout en simplifiant leur quotidien.

Des résultats très prometteurs pour la plateforme SaaS

Au cours des cinq dernières années, l’entreprise Truspair a su peu à peu s’affirmer sur le marché et démontrer son expertise. Aujourd’hui, plus de 100 collaborateurs ont intégré la start-up qui est devenue une référence dans la lutte contre la fraude au virement.

Elle peut se targuer de disposer de plus de 200 grandes entreprises clientes. La plateforme SaaS est en effet utilisée de manière profitable par de nombreuses banques telles que la Société Générale, Natixis ou CACIB.

Trustpair ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle a su prouver l’efficacité de son modèle et souhaite maintenant développer sa proposition sur de nouveaux marchés.

D’ici 2024, l’entreprise a pour objectif de recruter plus de 200 nouveaux collaborateurs. La priorité est d’affirmer sa position de leader dans l’Hexagone. Dans un second temps, l'équipe vise à débuter son internationalisation en visant l’Europe et les États-Unis.

* Le Point, Trustpair, la plateforme pour lutter contre la fraude au virement, 2022

TRUSTPAIR

Programmation informatique

Voir l'entreprise

Sommaire

  • L’objectif de Trustpair : supprimer le risque de fraude aux virements
  • Des résultats très prometteurs pour la plateforme SaaS