4 minutes de lecture

Novembre mois sans tabac : Quitoxil, la future thérapie digitale pour arrêter de fumer

Publié le

Quitoxil : une thérapie digitale contre le tabagisme

Crédit image : Klava Innovation

La société Klava Innovation est à l'origine de Quitoxil, une application de santé qui aide à lutter contre le tabagisme. À l'occasion du mois sans tabac, découvrez cette future thérapie digitale innovante, validée par le monde médical.

Klava Innovation, la startup qui lutte contre les addictions

L’entreprise Klava Innovation a été fondée en 2021 par l’ingénieure Alexia Adda, avec son père Didier Adda, entrepreneur, et le docteur Yvan Gasman, médecin-chef en psychiatrie à l'hôpital Paul-Guiraud à Villejuif. Son but est de développer des thérapies digitales innovantes pour lutter contre les addictions, qu'il s'agisse de dépendance à l’alcool, au tabac ou à toute autre substance. En alliant technologies numériques et études médicales, elle souhaite améliorer le suivi des patients et prévenir les risques de rechute. Sa première application mobile, Quitoxil, est sortie en fin d’année 2022 et s’adresse à ceux qui souhaitent arrêter de fumer.

Une application pour vaincre la dépendance au tabac

Disponible sur Google Play et l’App Store, Quitoxil propose des thérapies personnalisées et ciblées pour accompagner les utilisateurs dans leur arrêt du tabac. Ces derniers peuvent y suivre des exercices validés scientifiquement, basés notamment sur des approches cognitivo-comportementales (TCC), qui aident à modifier le comportement face à l’envie d’allumer une cigarette. Lorsqu’ils ressentent un besoin irrépressible de fumer, l’application leur propose aussi des jeux, des questionnaires ou encore des vidéos pour occuper leur esprit jusqu’à ce que le besoin disparaisse. Il est ensuite possible de visualiser ses progrès grâce à des graphiques, ou encore d’accéder à de nombreuses ressources pour répondre à toutes les interrogations. “Pour les fumeurs, cette appli est le prolongement d'une consultation, c'est comme un coach qu'ils gardent dans leur poche et qui intervient lorsque les médecins ne sont plus là”, avait résumé le docteur Gasman en juin 2023 au Figaro.

Une future thérapie digitale, prescrite par les médecins

Pour arrêter de fumer, il existe des dizaines d’autres applications. Mais là où Quitoxil se distingue, c’est qu’elle a pour objectif de devenir une véritable thérapie digitale (DTx). “C’est un dispositif de santé qui suit exactement le même parcours qu'une molécule pharmacologique. D’un point de vue réglementaire d’une part, et d’autre part il faut réaliser des études cliniques auprès du milieu hospitalier pour prouver l’efficacité de cette thérapie”, avait expliqué Didier Adda sur BFMTV.

Pour le moment, Quitoxil est sortie dans une version “bien être” avec abonnement. L’application est disponible à 5,99 euros pour un abonnement hebdomadaire, à 19,99 euros pour un abonnement mensuel et à 79,99 euros pour un abonnement de 6 mois. Une validation clinique est en cours au service d’addictologie de l’hôpital Paul-Brousse à Villejuif, pour faire de cet outil un véritable dispositif médical. Une fois cette étape passée, la solution de Klava Innovation pourra être prescrite par les médecins et remboursée par la sécurité sociale.

Des mutuelles intéressées par cette solution

Depuis août 2023, Klava Innovation a établi des partenariats avec la mutuelle LMP et l'insurtech Lola Health, afin de proposer l’application Quitoxil à leurs adhérents. “Cette initiative reflète l’importance croissante accordée à la santé numérique et à l’adoption de nouvelles technologies en matière d’accès aux soins pour combattre le tabagisme, qui reste à ce jour la première cause de mortalité évitable dans le monde […] Notre objectif est d’insérer notre outil innovant en complément des traitements conventionnels comme les patchs et les gommes chez les fumeurs présentant des difficultés à arrêter leurs consommations et ce, sans surcoût”, avait réagi Alexia Adda, co-fondatrice et Directrice Générale de Klava, dans un communiqué.

La Medtech envisage également de sortir une version de sa solution pour les entreprises qui ont décidé de mettre en place une politique de bien-être pour leurs salariés. Comme l’a rappelé Didier Adda, un fumeur coûte environ 3 000 euros par an à son employeur. Un chiffre qui englobe les coûts des infrastructures, des arrêts maladies et des pauses cigarettes.

La reconnaissance faciale pour prévenir les rechutes

Klava Innovation travaille aussi avec l’INRIA de Sophia-Antipolis (l’Institut national de recherche en informatique et en automatique) sur la mise au point d’un système de reconnaissance faciale pour détecter précocement les rechutes. En effet, la modification et l’altération des expressions du visage pourraient être de puissants marqueurs digitaux, capables de prévenir très en amont les risques de retoucher à la cigarette. Grâce à l’intelligence artificielle, les professionnels de santé pourraient ainsi connaître l’état émotionnel de leurs patients. À terme, les résultats de ces recherches devraient conduire à l'ajout d’une nouvelle fonctionnalité dans Quitoxil, mais aussi dans toutes les futures solutions de la Deeptech en matière de lutte contre les addictions.

Autre fonctionnalité qui sera bientôt dans son application phare : la possibilité d’échanger avec des membres de la communauté, mais aussi avec des anciens fumeurs certifiés en tabacologie. Une manière de se soutenir et de ne pas se sentir seul.

Le tabac, la première cause de mortalité évitable en France

En France, d’après une étude de Santé publique France réalisée sur des adultes de 18 à 75 ans en 2022, 31,8 % de la population fume et 59,3 % des fumeurs ont envie d’arrêter de fumer. Or, 97 % d’entre eux n’y parviennent pas sans aide extérieure. Alors que le tabac reste la première cause de mortalité évitable en France, avec 75 000 décès attribuables en 2015, soit 13 % des décès, il est primordial de développer des solutions de lutte contre le tabagisme. C’est dans cette optique qu’est mis en place le Mois sans tabac, dont la 8e édition a débuté le 1er novembre 2023. Un défi national collectif qui invite tous les fumeurs à passer 30 jours sans toucher à la cigarette, et qui pourrait être l’occasion de tester Quitoxil.

KLAVA

Programmation informatique

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Klava Innovation, la startup qui lutte contre les addictions
  • Une application pour vaincre la dépendance au tabac
  • Une future thérapie digitale, prescrite par les médecins
  • Des mutuelles intéressées par cette solution
  • La reconnaissance faciale pour prévenir les rechutes
  • Le tabac, la première cause de mortalité évitable en France