5 minutes de lecture

Revival Bionics repousse les limites de la mobilité avec des prothèses actives

Publié le

Revival Bionics améliore la mobilité grâce aux prothèses actives

Revival Bionics

Revival Bionics est une entreprise qui développe des prothèses actives innovantes pour compenser pleinement le handicap des personnes amputées des membres inférieurs. Elles offrent une assistance motrice avancée pour une mobilité améliorée. Découvrez l'histoire de cette entreprise prometteuse, son projet ambitieux, les technologies qu'elle développe, ses succès et ses perspectives d'avenir.

Une épreuve qui pousse à innover

Fondée en 2021 après deux années de travail acharné, Revival Bionics s'est rapidement imposée dans le domaine des prothèses bioniques. L'entreprise a pour mission de compenser pleinement le handicap des personnes amputées ou paralysées d’un membre inférieur en développant des technologies de pointe en biomécatronique.

Le parcours de Guillaume Baniel, le CEO de Revival Bionics, est particulièrement inspirant. Diplômé de l'IUT d'Amiens et titulaire d'une formation d'ingénieur à l'UTC (Université Technologie de Compiègne), il a commencé sa carrière chez Thales, où il était responsable de la maintenance des générateurs de bord des avions Mirage 2000. Cependant, en 2018, sa vie a basculé lorsqu'il a perdu l'usage de sa jambe gauche. Cette expérience personnelle a suscité en lui le désir ardent de créer une prothèse qui permettrait de compenser pleinement son handicap et celui des personnes amputées.

Après une année de rééducation et une étude approfondie de la littérature scientifique mondiale sur les prothèses bioniques, Guillaume Baniel a décidé de mettre en œuvre son projet ambitieux. Il a commencé à développer les premières briques technologiques d'un dispositif actif d'aide à la marche. Avec le soutien d’Eurasanté, un incubateur lillois, il a décidé de valoriser sa double compétence en gestion de projet et en développement technologique en créant sa propre start-up, Revival Bionics.

Le choix des composants techniques clés

Le projet initial consistait à concevoir une orthèse propulsive pour compenser la paralysie de la jambe de Guillaume Baniel. Cependant, après avoir examiné les prothèses bioniques existantes sur le marché, la jeune pousse a rapidement identifié des limites significatives, notamment le bruit excessif et la rigidité de ces dispositifs, source d'inconfort pour les utilisateurs.

C'est à ce moment-là que Revival Bionics a pris un tournant décisif en se concentrant sur la création d'une prothèse de pied propulsive, confortable et silencieuse, destinée aux personnes amputées sous le genou. Leur objectif était clair : offrir aux patients une prothèse qui reproduirait de manière fluide et naturelle la marche humaine.

Un moteur crucial pour la prothèse

Pour atteindre cet objectif ambitieux, Guillaume Baniel et son équipe ont identifié deux composants technologiques clés : un moteur électrique et un tendon d'Achille artificiel. Ces éléments étaient essentiels pour fournir une propulsion au marcheur, allégeant ainsi la charge sur la jambe opposée et améliorant considérablement le confort.

Dans le domaine de la biomécatronique, la compacité et le niveau de tension des composants sont des éléments essentiels. La taille de la batterie doit rester raisonnable, ce qui signifie que des niveaux de tension élevés, tels que ceux utilisés dans les exosquelettes (48V), ne sont pas toujours possibles. Cependant, produire un bénéfice patient, c’est-à-dire apporter des avantages concrets et positifs pour la personne utilisant la prothèse, à une tension plus basse est un défi technique qui nécessite un véritable savoir-faire.

Le choix du moteur était donc crucial pour Revival Bionics. Après avoir évalué plusieurs options, ils ont rapidement identifié le moteur EC 60 Flat de Maxon comme étant le meilleur compromis sur le marché. Ce dernier offre un couple élevé, une faible vitesse de rotation et une architecture qui réduit considérablement le bruit. Ces caractéristiques étaient essentielles pour permettre à la prothèse de reproduire la marche humaine de manière fluide et silencieuse.

Guillaume Baniel exprime sa satisfaction quant à la collaboration avec Maxon sur leur blog : "La qualité des produits Maxon, leur disponibilité qui nous permet d'avancer rapidement, le savoir-faire et la disponibilité des équipes en phase amont sont autant d'arguments qui confortent notre choix. Le fort couple généré par le moteur EC 60 Flat nous permet d'apporter un bénéfice patient. Nous avons largement utilisé le E-shop Maxon, et c'est idéal. Nous avons pu rapidement approvisionner les moteurs pendant que nous sollicitions les équipes de Maxon à des fins d'accompagnement. Au final, les aspects supply ont été très fluides, et nous avons pu nous concentrer sur la création de valeur.”

Le parcours de la jeune pousse a été marqué par une série de succès impressionnants. L'entreprise a remporté le premier Grand Prix de la région Hauts-de-France. Organisé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, ce concours français récompense chaque année les 10 meilleurs projets de création d'entreprises de technologies innovantes parmi plus de 23 000 candidatures. Ce prestigieux prix atteste de la vision et du potentiel de Revival Bionics.

Des perspectives prometteuses

L'accessibilité du dispositif est une préoccupation majeure pour Revival Bionics. Bien que le prix de lancement soit élevé pour assurer la rentabilité de l'entreprise auprès des investisseurs, l'entreprise vise à rendre sa prothèse accessible à un public plus large. Initialement destinée aux patients assurés, la prothèse s'étendra progressivement à d'autres groupes, y compris les personnes diabétiques, qui représentent une grande partie des amputés. Elle envisage de travailler en étroite collaboration avec des associations pour adapter les prothèses aux besoins spécifiques des enfants nés sans membres ou ayant subi une amputation due au cancer. Cette initiative ambitieuse représente un défi supplémentaire, car elle nécessite une adaptation continue des prothèses et du logiciel à la croissance des jeunes patients.


En ce qui concerne les perspectives futures, Revival Bionics a réalisé un démonstrateur fonctionnel qui a déjà reçu des éloges positifs lors d'une première évaluation formative. Cette évaluation a été effectuée par un orthoprothésiste qualifié qui est lui-même amputé, ce qui ajoute une dimension personnelle et une expertise cruciale à la validation du produit.

Actuellement, l'entreprise se trouve en phase de levée de fonds pour un montant total de 3 millions d'euros. Ces ressources serviront à embaucher une équipe dédiée et à poursuivre le développement de la prothèse, en visant une compacité encore plus grande pour que celle-ci ne pèse que 2 kg. Jusqu'à présent, l'équipe de Revival Bionics a conçu et développé cette solution de manière quasi autonome, ce qui est une prouesse remarquable compte tenu de la complexité du projet.

L'objectif ultime de l'entreprise est de réaliser des évaluations précliniques et cliniques de sa prothèse active en 2024. Ensuite, elle prévoit de commercialiser le produit après avoir franchi toutes les étapes réglementaires nécessaires pour apposer le logo CE (Conformité Européenne) sur l'équipement, car il s'agit d'un dispositif médical. De plus, Revival Bionics a l'intention de développer d'autres prothèses et orthèses actives dans le futur pour améliorer la vie des personnes ayant perdu l'usage de leurs membres inférieurs.

REVIVAL BIONICS

Fabrication de matériel médico-chirurgical et dentaire

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Une épreuve qui pousse à innover
  • Le choix des composants techniques clés
  • Un moteur crucial pour la prothèse
  • Des perspectives prometteuses