3 minutes de lecture

Bioserenity lève 24 M€ pour ses dispositifs d’électroencéphalographie innovants

Publié le

Medtech : Bioserenity lève 24 M€ grâce à Jolt Capital

Crédit image : Bioserenity

Bioserenity est une entreprise française fondée en 2014 par Pierre-Yves Frouin. Spécialisée dans l’électroencéphalographie, la firme a mis au point un dispositif, nommé « Neuronaute » qui fournit une imagerie complète du cerveau. Avec l’arrivée de Jolt Capital, l’entreprise vient de boucler une levée de fonds de 24 millions d’euros pour lancer la commercialisation de son innovation.

Des dispositifs d’électroencéphalographie innovants pour améliorer l’imagerie du cerveau

L’électroencéphalographie (EEG) est une technique qui permet de mesurer et d’enregistrer l’activité cérébrale. Elle est utilisée pour diagnostiquer et faire le suivi de troubles neurologiques, comme l’épilepsie, les traumatismes crâniens ou les démences. Toutefois, les dispositifs traditionnels d’EEG sont encombrants et complexes à manier. De surcroît, ils nécessitent une équipe complète de plusieurs experts et d’une installation précise.

Pour faire face à ces problématiques, Bioserenity a développé une solution innovante et connectée pour simplifier et optimiser la réalisation d’EEG. Le « Neuronaute » est un casque doté de 21 électrodes souples et jetables, qui se positionnent facilement sur le crâne du patient selon un montage universel. Le casque est relié à un système d’acquisition, piloté par une tablette, qui permet de visualiser en temps réel et d’annoter les signaux électriques. Les données ainsi créées sont transmises à une plateforme cloud sécurisée, où celles-ci peuvent être analysées par des intelligences artificielles et des professionnels.

Cette invention de la part de Bioserenity offre plusieurs avantages par rapport aux dispositifs traditionnels. Dans un premier temps, le « Neuronaute » est plus ergonomique, plus rapide à installer et plus adapté aux différents types de cheveux. De plus, il permet de réaliser des EEG sur une longue période pouvant aller jusqu’à 72 heures. Enfin, ce dispositif permet aussi d’améliorer l’accès au diagnostic et au suivi des patients dans les zones rurales ou isolées, grâce à la télé expertise.

Une levée de fonds nécessaire pour redresser l’entreprise et améliorer la commercialisation

Avec la crise sanitaire, Bioserenity a perdu près de 40 % de son chiffre d’affaires. Pour survivre, l’entreprise a dû se séparer de nombreux collaborateurs et réduire drastiquement ses dépenses. Pour se relever, elle a pu compter sur le soutien de Jolt Capital, un fonds d’investissement spécialisé dans les technologies de pointe. Ce tour de table de 24 millions d’euros doit permettre à la start-up de renforcer sa trésorerie, de restructurer sa gouvernance et de poursuivre son développement à l’échelle internationale.

Avec ce regain financier, la medtech ambitionne de diversifier son offre de produits et de services, en s’appuyant sur son expertise. Elle propose déjà d’autres dispositifs médicaux connectés comme le Cardioskin, qui permet de réaliser des électrocardiogrammes (ECG), ou le Somnaute, pour mesurer le sommeil (polysomnographie).

L’amélioration du déploiement géographique est aussi une priorité pour l’entreprise qui souhaite maintenant s’installer en Europe et aux États-Unis de façon plus pérenne. « En France, aux États-Unis, mais aussi dans les pays proches européens, en Italie particulièrement, où le potentiel commercial a été sous-estimé. Je crois que c’est un relais de croissance fort que de ne pas nécessairement aller chasser le grand international » précise le nouveau dirigeant de l’entreprise, Vincent Marcel pour l’Usine Digitale.

BIOSERENITY

Recherche-développement en biotechnologie

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Des dispositifs d’électroencéphalographie innovants pour améliorer l’imagerie du cerveau
  • Une levée de fonds nécessaire pour redresser l’entreprise et améliorer la commercialisation