3 minutes de lecture

Izix lève 3 M€ en Série A pour optimiser la gestion des parkings en milieu urbain

Publié le

Izix lève 3 M€ pour optimiser les parkings de bureaux

Crédit image : Link2Fleet.

La startup franco-belge développe une solution d’optimisation de l’utilisation des parkings urbains pour les propriétaires et les entreprises. Sa récente levée de fonds de 3 millions d’euros va lui permettre d'accélérer son développement sur le marché français.

Optimiser et utiliser les parkings de bureaux vides le soir et le week-end, et ceux des particuliers vides pendant la journée : Izix est née de ce constat en 2021 et a développé un système d’exploitation intelligent de ces parcs de stationnement inutilisés. Une application mobile facilite le quotidien de l'ensemble des parties prenantes du parking, du propriétaire immobilier, gestionnaire, locataire, jusqu’au collaborateur - pour planifier, attribuer et partager les parkings.

La startup s’est déjà implantée dans 150 bâtiments répartis entre la Belgique, la France, l’Espagne et le Luxembourg. Elle compte élargir son portefeuille à 500 bâtiments d’ici la fin 2025 et révolutionner une gestion des parkings qu’elle estime archaïque et mal optimisée. “Nos datas démontrent que 30 % du trafic et 40 % des émissions de véhicules en ville sont liées à la recherche de stationnement. Près de la moitié des déplacements domicile/travail en voiture sont fait par automatisme plus que par besoin. Une solution de plan de déplacement d’entreprise et les outils proposés par notre solution viennent agir drastiquement sur ce type de problématique”, déclare Rémi Laurent, CRO & Directeur France d’Izix dans un communiqué relayé par l’ADN.

La solution permet en effet de mutualiser les coûts, optimiser les espaces inutilisés, et soutenir les ambitions Environnementales, Sociétales et de Gouvernance (ESG) des entreprises et des bailleurs.

Izix part à la conquête des parkings français

En levant 3 millions d’euros en equity, financée entre autres par la Région Bruxelloise & Noia Capital, Izix souhaite s’emparer du marché français qui représenterait 5 000 bâtiments disponibles. Déjà établie sur une cinquantaine de sites, la startup ambitionne l’obtention de 50 % de part de marché sur l’immobilier tertiaire et de bureaux.

“Le parking est une composante essentielle du tertiaire et du bâtiment entreprise, qui présente les mêmes enjeux de décarbonation et d’optimisation. Il faut utiliser les espaces vides, accompagner les nouveaux usages liés à l’accroissement du télétravail, à l'électrification et aux mobilités douces”, poursuit Rémi Laurent.

Malgré un marché très concurrentiel, Izix a déjà su convaincre des clients grands comptes comme Allianz, Capgemini, Veepee ou encore Arkéa.

Sommaire

  • Izix part à la conquête des parkings français