5 minutes de lecture

Un nouveau cap pour Check & Visit, la plateforme d’automatisation d’états des lieux

Publié le

La PropTech Check & Visit lève 12,5 M€

Source image : Welcome to the Jungle.

Fondée à Rennes en 2018, la startup Check & Visit étend son spectre d’activités aux visites virtuelles et à la réalisation des diagnostics immobiliers obligatoires.

La jeune PropTech s’est fait connaître en digitalisant la gestion des actifs immobiliers. Elle travaille aujourd’hui avec plus de 450 entreprises, agences immobilières, bailleurs sociaux, administrateurs de biens immobiliers ou acteurs indépendants.

La gestion des états des lieux est souvent très chronophage : Check & Visit permet d’automatiser ce processus en créant un jumeau numérique du bien immobilier. Le logement est scanné, modélisé en 3D à l’entrée dans les lieux puis automatiquement comparé à la sortie grâce à l'intelligence artificielle. Les rapports sont certifiés RGS et assurés par AXA, avec signature électronique ou horodatage pour leur donner une valeur juridique nécessaire en cas de conflit entre bailleur et locataire. D’après le dirigeant de la startup, ce système permet de diviser les litiges par 4.

Une levée de fonds pour de nouveaux champs d’application technologiques

La startup vient tout juste de lever 12,5 millions d’euros en série A auprès d’AMAVI, Axeleo Capital Proptech I, EuroBIM, Realty Corporation, Breizh Up, Anaxago et Kima Ventures. Ce financement intervient trois ans après une première levée de fonds d’1,6 million.

Ce financement intervient alors que l’entreprise est prête à étendre le champ de sa technologie à d’autres applications comme la visite virtuelle, déjà très plébiscitée par les professionnels de l’immobilier pendant la pandémie. La loi de rénovation énergétique est également au cœur du développement de la startup, qui souhaite proposer une option permettant d’établir une estimation des travaux à prévoir grâce à l’intelligence artificielle.

Check & Visit compte d’ores et déjà 75 collaborateurs et s’appuie sur 350 “Checkers” indépendants à travers le territoire français. Elle prévoit également de s’implanter au Royaume-Uni dès 2024 avant d’étendre son activité à d’autres pays européens.

CHECK & VISIT

Agences immobilières

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Une levée de fonds pour de nouveaux champs d’application technologiques