3 minutes de lecture

Agriconomie atteint les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires et se lance en Allemagne avec l’acquisition d’Agrando

Publié le

Agriconomie franchit les 100 M€ de chiffres d'affaires

Crédit image : Agriconomie - LinkedIn

Agriconomie est une entreprise française fondée par Paolin Pascot en 2014 qui propose une plateforme de vente à destination des agriculteurs. Le 8 novembre dernier, la start-up a dépassé les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. Cette évolution va lui permettre d’accroître son expansion, notamment en Allemagne.

Le cap symbolique des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires

Agriconomie est une plateforme de vente qui référence près de 250 000 produits agricoles de toutes sortes : semences, alimentation animale, engrais, etc. Elle s’adresse aux exploitants agricoles qui cherchent à réduire leurs coûts et à gagner du temps au moment de la commande. Pour se démarquer de la concurrence, l’entreprise propose aussi des services de conseil et d’accompagnement.

À l’heure actuelle, la start-up est présente dans plusieurs pays (Italie, Espagne, Belgique, France, etc.) où elle revendique près de 120 000 clients.

Le 8 novembre 2023, un an jour pour jour après la levée de fonds de 60 millions d’euros, Agriconomie annonçait avoir atteint les 108 millions d’euros sur son dernier exercice fiscal (juin 2023).

Ce cap symbolique témoigne du succès d’Agriconomie, qui se positionne comme l’un des fleurons français de l’agriculture de demain. La start-up se fixe pour objectif d’atteindre le milliard d’euros de revenus d'ici à 2027 ou 2028.

Prochaine cible : le marché allemand

Parmi les pays où Agriconomie est déjà présente, l’Allemagne représente un marché stratégique pour la start-up. En effet, c’est le deuxième producteur agricole de l’Union Européenne juste derrière la France, avec une production estimée à 59,8 milliards d’euros en 2020.

L’agriculture allemande se caractérise par une forte concentration des exploitations, une orientation vers les cultures céréalières et les productions animales, ainsi qu’une sensibilité aux enjeux environnementaux.

Agriconomie possède déjà plusieurs bureaux en Allemagne. Elle a d’ailleurs entamé une politique de croissance externe avec le rachat de Agrando, son concurrent allemand.

Avec cette stratégie offensive, Agriconomie espère conquérir une part importante du marché allemand, qui représente un potentiel de 20 milliards d’euros par an.

SAS AGRICONOMIE

Commerce de gros (commerce interentreprises) de fleurs et plantes

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Le cap symbolique des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • Prochaine cible : le marché allemand