3 minutes de lecture

Proman reprend l’agence digitale d’intérim Iziwork

Publié le

Proman reprend Iziwork, en redressement judiciaire.

Crédit image : mesinfos.

Ce qui devait être un rapprochement des deux entreprises début septembre s’est complexifié lorsque Iziwork a basculé en redressement judiciaire. Le tribunal de commerce de Nanterre a finalement tranché en faveur de Proman pour la reprise d’Iziwork, l’agence d’intérim digital.

Proman remporte donc Iziwork face à Adecco qui s’était également positionné comme repreneur. Le tribunal de commerce de Nanterre a jugé l’offre de l’agence de recrutement Proman meilleure que celle de son concurrent.

Roland Gomez, le président de Proman, a en effet promis de maintenir l'intégralité des activités d'Iziwork et toutes les équipes de l'entreprise en France et en Italie, tout en préservant la marque. La reprise de l’agence d’intérim digitale offre à Proman une solution entièrement numérique à proposer à ses clients et collaborateurs intérimaires. Il s’agit également d’une opportunité stratégique pour pénétrer le marché italien, objectif poursuivi depuis plusieurs mois par le groupe.

Un dénouement heureux pour une startup en difficulté

La startup Iziwork, qui a connu une croissance rapide au cours des dernières années, passant de 200 à 2 000 salariés en un peu plus de deux ans, a survécu de nombreuses difficultés financières. Les levées de fonds successives, dont un financement de 100 millions d'euros en 2022, n’ont pas été suffisantes pour couvrir les nombreuses dettes de l’entreprise.

L’agence digitale fait travailler 7 000 collaborateurs intérimaires par jour au sein de 2 800 entreprises clientes. Une clientèle intéressante pour Proman, 4ème acteur européen sur le marché du travail temporaire et des ressources humaines avec un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros en 2022.

Alexandre Dardy, le fondateur d’Iziwork, a exprimé son soulagement dans un communiqué à l’issue de cette reprise : “C’est la décision que nous attendions tous. L’offre Proman était très largement souhaitée par nos équipes car elle était la seule à prendre en compte la valeur ajoutée de notre outil technologique dans lequel nous croyons fortement mais aussi la considération et le respect de la totalité des équipes françaises et italiennes qui ont permis à Iziwork d’atteindre les 250 millions d’euros en cinq ans. Maintenant, nous allons nous appuyer sur les atouts de cette grande entreprise mais aussi sur son bon sens et son expertise métier pour atteindre nos objectifs de croissance et de rentabilité.”

Par l’intermédiaire de cette acquisition, Proman souhaite créer un champion européen du travail intérimaire et du recrutement à la fois physique, via son réseau d’agences existantes, et numérique, à travers la plateforme d’Iziwork.

PROMAN 052

Activités des agences de travail temporaire

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Un dénouement heureux pour une startup en difficulté