3 minutes de lecture

Sanofi signe un partenariat avec Johnson & Johnson pour un vaccin contre l’E. coli

Publié le

Sanofi et Johnson & Johnson s'associent pour un vaccin contre l’E. coli

Crédit image : Les Échos.

Sanofi a signé un accord avec Janssen Pharmaceuticals, filiale du groupe Johnson & Johnson, pour développer et commercialiser un vaccin contre les souches pathogènes extra-intestinales E.Coli.

L'E. coli, ou Escherichia coli, est une bactérie qui vit naturellement dans l'intestin des animaux et des humains. La plupart des souches d'E. coli sont inoffensives, mais les souches pathogènes peuvent produire des toxines susceptibles d’endommager les cellules intestinales.

Chez les adultes âgés, cette infection peut s’accompagner de complications graves, comme le sepsis (un état aigu de dysrégulation de la réponse de l'organisme à une infection entraînant la perte de fonction des organes et un risque vital pour le patient), et de résistance aux antibiotiques. Les souches E. coli concernent environ 10 millions de cas d’infections invasives par an dans le monde selon un communiqué de Sanofi.

“Cet accord avec Janssen (ndlr : la filiale du groupe Johnson & Johnson) a pour but d’avoir un impact positif sur la santé publique en réduisant les dépenses d’hospitalisation et la charge que les infections causées par souches pathogènes extra-intestinales d’E. coli font peser sur les systèmes de santé, et de permettre aux adultes âgés de vivre plus longtemps et en meilleure santé, partout dans le monde”, explique Thomas Triomphe, Vice-Président Exécutif, Vaccins, Sanofi.

Un vaccin premier de sa classe pharmacothérapeutique

Le candidat-vaccin est actuellement en phase d’essai clinique de phase III. Conformément aux conditions de l'accord, les deux parties partageront les coûts actuels et futurs de la recherche et du développement. Sanofi effectuera un paiement initial de 175 millions de dollars américains à Janssen, suivi de paiements échelonnés en fonction de l'atteinte de certains objectifs liés au développement et à la commercialisation.

De plus, un accord de partage des bénéfices sera instauré aux États-Unis et dans quatre pays de l'Union européenne (Allemagne, Espagne, France, Italie) ainsi qu'au Royaume-Uni. Dans d'autres régions du monde, Janssen recevra des redevances progressives et des paiements d'étape en fonction des ventes réalisées. La finalisation de l'accord est soumise aux approbations réglementaires habituelles.

Les souches d'E. coli qui développent une résistance aux antibiotiques constituent actuellement l'une des préoccupations majeures de la médecine. Parmi ces souches résistantes, les souches pathogènes d'E. coli présentes en dehors de l'intestin sont parmi les bactéries qui contribuent le plus à la menace que représente la résistance aux antibiotiques pour la santé mondiale. Ce vaccin, qui serait premier de sa classe selon Sanofi, est donc porteur d’une avancée médicale importante.

SANOFI WINTHROP INDUSTRIE

Fabrication de préparations pharmaceutiques

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Un vaccin premier de sa classe pharmacothérapeutique