4 minutes de lecture

TotalEnergies et BP remportent un gros appel d’offres pour des parcs éoliens en Allemagne

Publié le

TotalEnergies et BP remportent 4 parcs éoliens en Allemagne

Crédit photo : Enrique de Pixabay

Les compagnies pétrolières BP et TotalEnergies ont remporté un gigantesque appel d’offres pour construire et exploiter des centrales éoliennes offshore en Allemagne. À l’issue d’enchères historiques, elles se sont engagées à débourser 12,6 milliards d’euros.

BP et TotalEnergies attirés par l’éolien en Allemagne

Mercredi 12 juillet 2023, la Bundesnetzagentur (Agence fédérale allemande des réseaux) a annoncé que les grands groupes BP et TotalEnergies étaient sortis vainqueurs d’un processus d’enchères inédit, concernant la construction de parcs éoliens en mer. Le groupe britannique et le groupe français se sont imposés parmi huit enchérisseurs en remportant chacun deux concessions maritimes. Pour cela, ils vont débourser au total 12,6 milliards d’euros. Une somme qui confirme “l’attractivité des investissements dans l’éolien en mer en Allemagne”, et qui indique que “la concurrence pour l’énergie éolienne offshore est plus forte que jamais”, comme l’a souligné dans ce communiqué, Klaus Müller, le président de l’Agence fédérale des réseaux.

Quatre concessions maritimes en mer du Nord et mer Baltique

TotalEnergies s’est vu attribuer une concession maritime en mer du Nord et une autre en mer Baltique. Avec des capacités respectives de 2 GW et 1 GW, ces deux parcs éoliens fourniront un volume d’électricité équivalent à la consommation de plus de 3 millions de foyers. “Dans le cadre de ces attributions, TotalEnergies payera à l’État Fédéral Allemand 582 millions d’euros qui seront alloués à la conservation du milieu marin et à la promotion d’une pêche respectueuse de l’environnement”, est-il précisé dans le communiqué du groupe tricolore.

Les parcs éoliens de BP se trouveront tous les deux en mer du Nord. Leur attribution marque “une étape importante pour les plans de décarbonation de BP en Allemagne” et reflète fortement la “stratégie plus large” du groupe, comme l’a souligné Anja-Isabel Dotzenrath, vice-présidente exécutive de BP Gaz et Énergie à faible émission de carbone, dans un autre communiqué.

Diversifier leurs sources d’énergie et miser sur le renouvelable

Les attributions de ces concessions maritimes témoignent de la volonté, pour TotalEnergies comme pour BP, de diversifier leurs activités en Allemagne. En janvier dernier, TotalEnergies était déjà devenu l'un des principaux fournisseurs de GNL du pays grâce à la mise à disposition d’une unité flottante de regazéification à Lubmin, sur la mer Baltique. De son côté, outre l’éolien offshore, BP multiplie les stations de recharge de véhicules électriques dans le pays. “Nous nous réjouissons du rôle important que nous pouvons jouer en contribuant à la transition énergétique de l'Allemagne et à ses efforts pour devenir climatiquement neutre en 2045”, s’est félicité Patrick Wendeler, responsable du groupe en Allemagne.

TOTAL SE

Activités des sièges sociaux

Voir l'entreprise

Sommaire

  • BP et TotalEnergies attirés par l’éolien en Allemagne
  • Quatre concessions maritimes en mer du Nord et mer Baltique
  • Diversifier leurs sources d’énergie et miser sur le renouvelable