3 minutes de lecture

Pony, start-up de la mobilité, annonce une levée de fonds de 6M€

Publié le

Pony lève 6M€ pour développer ses services de free floating

Crédit image : Gomet’

Fondé en 2017 par Paul-Adrien Cormerais, Pony est un opérateur français de vélos et de trottinettes en libre-service. La startup bordelaise a annoncé une levée de fonds de 6 millions d’euros auprès d’investisseurs historiques et de nouveaux entrants.

Réduire le CO₂ en collaboration avec les collectivités locales

Alors que la poussée fulgurante des locations de véhicules à mobilité douce dans les villes s’est soldée pour beaucoup de sociétés par un échec brutal, Pony est une start-up qui continue quant à elle de remporter les appels d’offres. La clé du succès :

  • le concept de l’adoption : les habitants peuvent acheter un vélo ou une trottinette et les gains des locations de l’engin sont partagés entre eux et Pony. Les propriétaires sont aujourd’hui environ 1800.
  • une action au plus proche des collectivités : ces dernières ont choisi l’entreprise via des appels d’offres. De plus, cette dernière a à cœur que les véhicules s’intègrent dans l’espace public.

La jeune pousse angevine est désormais le seul opérateur français de free floating (moyens de transport en libre-service, sans bornes). On retrouve son système de location dans 15 villes, dont en Belgique et en Italie.

Un second tour de table pour continuer à se développer

Pony avait déjà levé 2.2 millions d'euros en 2019. Elle renouvelle l’opération cette année auprès de ses investisseurs historiques, Demeter Investment Managers et également de nouveaux entrants : Épopée Gestion et Aquiti Gestion.

Avec ce capital, la start-up va financer sa R&D, notamment pour produire ses vélos et trottinettes en France afin de moins dépendre de la Chine. Elle souhaite aussi concevoir la prochaine version de son vélo deux places, le Double Pony. Enfin, elle entend bien continuer à remporter davantage d’appels d’offres dans les villes moyennes en France et en Europe. Pour concrétiser ses ambitions, 15 recrutements sont prévus dans les mois à venir.

PONY

Portails Internet

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Réduire le CO₂ en collaboration avec les collectivités locales
  • Un second tour de table pour continuer à se développer