3 minutes de lecture

Sweetch Energy lève 25 millions d'euros pour déployer l'énergie osmotique

Publié le

Sweetch Energy lève 25 M€ et mise sur l'énergie osmotique

Crédit image : Environnement Magazine.

La startup rennaise Sweetch Energy développe une technologie brevetée pour produire de l’énergie osmotique, une forme d'énergie renouvelable produite par la différence de concentration en sel entre l'eau douce et l'eau salée. Elle vient de lever 25 millions d’euros afin d'accélérer son déploiement en France et à l’international.

L'énergie osmotique se crée grâce à la différence de salinité entre l'eau douce des rivières et l'eau salée des océans, dans les zones où elles se rencontrent comme les deltas et les estuaires. Abondante et naturelle, cette forme d'énergie peut être exploitée pour créer de l'électricité propre, renouvelable, et constante. On estime que les deltas et estuaires libèrent environ 30 000 TWh d'énergie osmotique chaque année, une quantité supérieure à la demande mondiale en électricité. À long terme, l'énergie osmotique pourrait couvrir jusqu'à 15% des besoins mondiaux en électricité, permettant ainsi d'éviter l'émission annuelle de 4 milliards de tonnes de CO2.

Sweetch Energy travaille sur l’énergie osmotique depuis 2015, année de sa fondation à Rennes. Fait notable, la startup est une des premières bénéficiaires du fonds Révolution Environnementale et Solidaire du groupe Crédit Mutuel, qui a engagé dès 2023 363 millions d’euros d’investissement dans des projets entrepreneuriaux à fort impact environnemental et sociétal.

25 millions pour financer le premier démonstrateur de Sweetch Energy et une accélération industrielle

Cette série A de 25 millions d’euros doit permettre à la startup d’accélérer le développement industriel et commercial de l’énergie osmotique en France et à l’international, et de lancer un premier prototype de production d'électricité utilisant la technologie INOD®, actuellement en développement dans le delta du Rhône en collaboration avec CNR (Concessionnaire du fleuve Rhône).

Ces fonds appuieront également le développement des activités de R&D de l'entreprise, la mise en place de ses premières chaînes d'assemblage industriel, ainsi que l'expansion internationale de ses opérations, en particulier en Europe et en Amérique du Nord.

On retrouve parmi les investisseurs le fonds Demeter Investment Managers, Go Capital, Positive Future Capital, EDF via son fonds Pulse Ventures, actionnaires historiques de Sweetch Energy, ainsi que CNR qui fait son entrée comme partenaire industriel. Cette nouvelle levée amène le montant total des investissements privés et publics réunis par Sweetch Energy à environ 40 millions d'euros.

La startup s'engage activement depuis ses débuts dans la structuration d'une filière dédiée à l'exploitation de l'énergie osmotique, enjeu fort de souveraineté et sécurité de l'approvisionnement énergétique du pays.

SWEETCH ENERGY

Recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles

Voir l'entreprise

Sommaire

  • 25 millions pour financer le premier démonstrateur de Sweetch Energy et une accélération industrielle