3 minutes de lecture

Implants neurologiques : Sophysa investit 13 millions d’euros pour agrandir la surface de son usine à Besançon

Publié le

Neurologie : Sophysa triple la surface de son usine à Besançon

Crédit image : Sophysa - LinkedIn

La filiale française du groupe japonais TKB, spécialisée dans la conception et la fabrication d’implants neurologiques, a inauguré le 27 octobre dernier un nouveau bâtiment de 5 800 mètres carrés sur le technopôle bisontin dédié aux microtechniques. Ce projet, qui a nécessité un investissement de 13 millions d’euros, vise à augmenter la capacité de production et à renforcer la position de leader de Sophysa sur le marché mondial.

Un savoir-faire unique dans le domaine de la neurochirurgie

Sophysa, créée en 1976 à Besançon, est une entreprise pionnière dans le développement de solutions innovantes pour le traitement de l’hydrocéphalie, une pathologie qui se caractérise par une accumulation anormale de liquide cérébro-spinal dans les cavités du cerveau. Elle propose une large gamme de dispositifs médicaux, tels que des valves, des cathéters, des réservoirs, des systèmes de drainage externe et des chambres implantables, qui sont utilisés par les neurochirurgiens du monde entier. Sophysa est également présente dans le domaine du neuromonitoring, avec des cathéters de mesure de la pression et de la température intracrâniennes, destinés aux soins intensifs.

Sophysa se distingue par son expertise technique et sa capacité d’innovation. Elle détient plusieurs brevets de fabrication de dispositifs médicaux, dont la première valve programmable au monde, lancée en 1985, qui permet aux neurochirurgiens de modifier la pression de fonctionnement de la valve à travers la peau pour l’adapter aux besoins cliniques de chaque patient. Elle a également mis au point la première valve stable à l’IRM, en 2004, qui évite les dérèglements de celle-ci causés par les champs magnétiques. Elle s’appuie sur un service de recherche et développement composé de 25 ingénieurs et techniciens, qui travaillent en collaboration avec la communauté scientifique et médicale.

Une croissance soutenue par un investissement conséquent

Sophysa, qui emploie 150 personnes à Besançon, a réalisé un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros en 2022, dont 80 % à l’exportation. Elle est présente dans plus de 70 pays, grâce à un réseau de distributeurs et de filiales et fait partie du groupe japonais TKB, spécialisé dans les dispositifs médicaux, depuis 1989.

Pour accompagner son évolution et répondre à la demande croissante du marché, Sophysa a décidé d’investir 13 millions d’euros dans la construction d’un second bâtiment sur le technopôle Témis, à Besançon, qui regroupe des entreprises et des laboratoires spécialisés dans les microtechniques. Ce bâtiment, conçu par l’architecte Brigitte Métra, offre une surface supplémentaire de 5 800 mètres carrés, qui vient s’ajouter aux 2 500 mètres carrés du bâtiment déjà existant. Il comprend aussi une salle blanche de 500 m2 où seront fabriqués les dispositifs médicaux. Ce nouveau complexe accueillera aussi la Sophysa Academy, un organisme de formation interne, qui dispense des sessions de formation aux distributeurs, aux neurochirurgiens et aux infirmiers.

SOPHYSA

Fabrication de matériel médico-chirurgical et dentaire

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Un savoir-faire unique dans le domaine de la neurochirurgie
  • Une croissance soutenue par un investissement conséquent