4 minutes de lecture

Dionymer lève 1,5 million d’euros pour transformer les biodéchets

Publié le

Dionymer lève 1,5 M€ pour la transformation des biodéchets

Crédit image : French Tech Bordeaux

La start-up Dionymer, spécialisée dans la transformation des biodéchets en matériaux polymères biodégradables, vient de réaliser une levée de fonds de 1,5 million d’euros, marquant un tournant décisif dans son ambition de devenir un leader industriel dans la chimie des déchets d'ici 2030. Avec des technologies innovantes et un engagement fort envers l'économie circulaire, cette jeune entreprise française ouvre la voie à une nouvelle ère de gestion durable des biodéchets.

Vers un futur décarboné et écologique

Fondée en 2021 par trois ingénieurs chimistes de l'Ensmac-Bordeaux INP, Dionymer se positionne à la pointe de la technologie environnementale. Leur projet innovant consiste à transformer les biodéchets, c'est-à-dire les déchets organiques issus de sources telles que les restes alimentaires, les déchets agricoles ou les déchets verts de jardin, en matériaux polymères biodégradables. Pour ce faire, ils utilisent une technologie unique appelée PHARM.

Dans le contexte actuel, où près de 99 % des matériaux polymères (comme les plastiques) sont produits à partir de sources pétrochimiques, ce qui pose de sérieux problèmes environnementaux, Dionymer offre une alternative écologique. Leur technologie biomimétique, c'est-à-dire inspirée des processus naturels, permet de convertir les biodéchets en polymères PHA (Polyhydroxyalcanoates) par un processus de double fermentation bactérienne. Cette méthode produit des polymères biosourcés, c’est-à-dire dérivés de matières premières biologiques et compostables, qui peuvent être utilisés dans de nombreux secteurs, allant du biomédical aux emballages, en passant par les textiles et les cosmétiques.

Des fonds pour amorcer l’industrialisation, investir davantage en R&D et recruter

Ce financement, orchestré par des partenaires de renom tels qu'Aquiti Gestion, IRDI Capital Investissement, AFI Ventures et RésiliAnce, vise à accélérer le développement de la société et à préparer son expansion en France et en Europe. Fondée fin 2021 par des ingénieurs chimistes passionnés, Dionymer se consacre à une mission double : valoriser les biodéchets et réduire l'impact environnemental des industries en remplaçant les polymères pétrochimiques.

L'engagement des investisseurs permettra à la jeune pousse de développer un pilote pré-industriel dès 2024, produisant plusieurs centaines de kilos de polymères par an. Cette étape est cruciale pour valider le modèle économique et préparer le déploiement commercial. En parallèle, l'entreprise prévoit de renforcer significativement son équipe, avec l'objectif de créer une vingtaine d'emplois en CDI d'ici 5 ans.

Dionymer ne se contente pas d'innover dans la technologie, mais s'engage aussi dans un parcours ambitieux pour devenir un leader industriel de la chimie des déchets d'ici 2030. Thomas Hennebel, PDG de Dionymer, partage sa vision dans un communiqué de presse : “Avec le soutien de nos investisseurs et partenaires, nous sommes déterminés à devenir un leader industriel d’une nouvelle chimie, celle des biodéchets.” Cette déclaration résume l'esprit de l'équipe Dionymer : engagée, visionnaire et prête à transformer l'industrie des polymères. Charles Fourault d’AFI Ventures exprime sa conviction en l’impact profond de la jeune pousse : “Nous sommes convaincus que c’est en finançant des sociétés deeptech et industrielles comme Dionymer que nous parviendrons à régler massivement les problèmes de décarbonations de nos sociétés, et s’attaquer à remplacer les plastiques issues de la pétrochimie est un enjeu crucial et systémique !”

Dionymer, déjà reconnue par des institutions comme Aquitaine Science Transfert et Unitec, et lauréate de la Sélection 2023 Impact NA20, se positionne en acteur clé de l'écosystème French Tech de Nouvelle-Aquitaine, prêt à relever le défi de répondre à la demande croissante du marché pour ses solutions innovantes et respectueuses de l'environnement.

DIONYMER

Recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Vers un futur décarboné et écologique
  • Des fonds pour amorcer l’industrialisation, investir davantage en R&D et recruter