3 minutes de lecture

Mistral AI lève 105 millions auprès de grands noms de la Tech pour concurrencer OpenAI et Microsoft dans la création d’intelligences artificielles

Publié le

Mistral AI lève 105 millions d'euros pour concurrencer ChatGPT

Crédit image : David Atlan pour l’Usine Digitale

Proposer une alternative aux modèles GPT et Bing, voici le maître-mot de l’entreprise Mistral AI, start-up française fondée en avril 2023. Avec le sentiment que la création d’une alternative open source était nécessaire en Europe, l’entreprise prépare une sortie en grande pompe de ses solutions pour 2024.

L’intelligence artificielle représente désormais l’avenir d’un très grand nombre de domaines technologiques, scientifiques, mais aussi sociaux. À l’heure actuelle, le marché est profondément dominé par les deux mastodontes que sont OpenAI et Microsoft. Pour concurrencer ce marché et proposer une alternative européenne, Mistral AI, une start-up française, vient de lever 105 millions d’euros auprès de grands investisseurs. Cet outil devrait être disponible pour 2024 et sera exclusivement réservé aux entreprises.

Une levée de fonds soutenue par de grands investisseurs

Annoncée le mardi 13 juin dernier dans un communiqué, cette levée de fonds de 105 millions d’euros a été réalisée avec l’aide de grands investisseurs et de trois cabinets : Lightspeed Venture Partners, Motier Ventures et BpiFrance. Un tour de table qui réunissait, par exemple, Eric Schmidt, ancien directeur de Google, Xavier Niel, fondateur emblématique de Free ou encore JCDecaux Holding, entreprise spécialisée dans la publicité. Selon le Financial Times, quotidien britannique spécialisé dans l’économie, il s’agit de l’une des plus grosses levées de fonds réalisées en Europe.

D’après leurs calculs, cette levée de fonds permettrait à l’entreprise d’atteindre une valorisation boursière à hauteur de 245 millions d’euros.

De plus, l’entreprise est conseillée par trois grands noms de la tech :

  • Arthur Mensch, expert dans les modèles de langage qui vient de passer trois ans au sein de DeepMind, la fabrique d’IA de Google
  • Les deux fondateurs de Meta, Guillaume Lample et Timothée Lacroix.

Un outil open source pour les entreprises

MistralAI, par le biais de sa solution, souhaite apporter une réelle plus-value aux entreprises européennes en développant une intelligence artificielle maniable et adaptable, autrement appelée Open Source.

Ce montant de 105 millions d’euros permettra à l’entreprise de maintenir une cadence suffisante pour viser une sortie début 2024. La différence notable entre les solutions nord-américaines et MistralAI résidera surtout dans l’adaptabilité et dans l’intégration de ces outils dans les entreprises.

Cette levée de fonds va aussi s’intégrer au plan du gouvernement qui a pour but de : « faire de la France une nation deeptech », selon les mots du ministre de la Transition numérique et des Télécommunications, Jean-Noël Barrot.

MISTRAL AI

Services administratifs combinés de bureau

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Une levée de fonds soutenue par de grands investisseurs
  • Un outil open source pour les entreprises