3 minutes de lecture

Spark Cleantech lève 4 millions d’euros pour révolutionner la production d'hydrogène décarboné

Publié le

Spark Cleantech lève 4 M€ pour décarboner l'industrie

Crédit image : Spark Cleantech

Spark Cleantech, spécialisée dans la production d'hydrogène décarboné, a annoncé cet été une levée de fonds de 4 millions d'euros.

Vers une production d'hydrogène décarboné révolutionnaire

Fondée en 2022, Spark Cleantech a développé sa technologie révolutionnaire, la plasmalyse nano pulsée, lors d'un programme de maturation au sein des laboratoires de CentraleSupélec et du CNRS. La start-up a ainsi pu lancer les premiers développements en vue de son premier démonstrateur, en cours de finalisation.

Erwan Pannier, CTO et cofondateur de Spark Cleantech, confie au média Maddyness “Cette période nous a permis de lancer les premiers développements en vue du premier démonstrateur que nous concrétisons et finalisons aujourd’hui avec la levée”. L'objectif de l'entreprise est de déployer à grande échelle des modules décentralisés de production d'hydrogène et de carbone solide, avec une première unité commerciale visée en 2025.

Un engagement en faveur de la décarbonation de l'industrie

La technologie de Spark Cleantech est basée sur un procédé appelé plasmalyse nano pulsée. Cette technologie permet de produire de l'hydrogène et du carbone solide à partir de gaz naturel sans émettre de CO2, offrant ainsi une troisième voie doublement vertueuse. Contrairement aux méthodes traditionnelles de production d'hydrogène, telles que le procédé de reformage vapeur, qui génère d'importantes émissions de CO2, et l'électrolyse de l'eau, qui implique une forte consommation électrique, la plasmalyse nano pulsée consomme jusqu'à cinq fois moins d'électricité que l'électrolyse et ne produit pas de CO2, car tout le carbone est séquestré sous forme solide. Ainsi, Spark Cleantech maximise l'efficacité en valorisant à 100 % l'hydrogène comme source d'énergie et le carbone comme matériau.

Un modèle économique prometteur

Spark Cleantech, spécialisée dans la production d'hydrogène décarboné, a annoncé une levée de fonds de 4 millions d'euros, dont 1,4 million d'euros proviennent d'Asterion Ventures, un investisseur majeur qui soutient l'entreprise dans sa quête de révolutionner la production d'hydrogène. La jeune pousse a également reçu 2,6 millions d'euros en subventions et prêts, notamment de Bpifrance grâce à sa participation au concours i-Lab, un concours qui vise à encourager l'innovation et la recherche technologique en France.

La jeune pousse prévoit de vendre de l'hydrogène décarboné et du carbone à ses clients, notamment des sites industriels ou des acteurs de la mobilité lourde. Erwan Pannier explique pour le même média : “Nous mettons en place un modèle de propriétaire exploitant. Nous faisons construire les installations, puis nous les exploitons pour vendre nos deux produits en bout de chaîne.”

Spark Cleantech envisage un premier déploiement en Europe de l'Ouest, avec pour objectif la mise en place d'une centaine d'unités commerciales d'ici 2030. Charles-Henry Choël, partner chez Asterion Ventures et membre du conseil d'administration de Spark, souligne que cette approche pourrait générer dès 2030 des ventes atteignant 250 millions d'euros par an.

Pour conclure, cette récente levée de fonds témoigne de la confiance des investisseurs dans la capacité de l'entreprise à transformer l'industrie de l'hydrogène et à contribuer de manière significative à la lutte contre le changement climatique.

SPARK

Activités des agences de publicité

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Vers une production d'hydrogène décarboné révolutionnaire
  • Un engagement en faveur de la décarbonation de l'industrie
  • Un modèle économique prometteur