3 minutes de lecture

Spayr lève 2,5 millions d’euros pour développer l’acompte sur salaire

Publié le

Acompte sur salaire : Spayr lève 2,5 millions d'euros

Crédit image : Spayr

Société bretonne née en 2021, Spayr a développé une solution permettant au salarié de recevoir, à la demande, une partie de son salaire déjà gagné sur le mois. Elle vient de finaliser une levée de fonds pour accélérer la démocratisation de son système.

L’acompte sur salaire est déjà assez répandu au Royaume-Uni et aux États-Unis. En France en revanche, rares sont les solutions présentes sur le marché. Parmi celles qui souhaitent démocratiser cette pratique se trouve Spayr, imaginée par Louis Ajacques, Paul Riché et Pierre Olive. Elle permet d’accéder à une fraction de sa rémunération déjà acquise en cours de mois, et ce “en deux clics, 24/7 et instantanément”, sans avoir à en faire la demande auprès d’un supérieur ou des ressources humaines.

Un système avantageux pour les entreprises comme pour les salariés

Cette solution permet aux salariés de mieux gérer les imprévus financiers et d’éviter les agios. Pour l’entreprise, elle décharge le service paie du temps de gestion administratif et instaure un climat de confiance avec les collaborateurs. Le système est configurable par chaque entreprise, qui peut décider d’un plafond personnalisable de retrait. “En moyenne, les demandes sont autour de 160€ sur l’ensemble des utilisateurs, tous secteurs confondus”, explique Paul Riché, l’un des cofondateurs, dans un communiqué de presse.

En complément, Spayr propose des modules d’accompagnement à la gestion budgétaire. “Nous avons voulu aussi penser Spayr comme un accompagnateur au quotidien. Plus d’un Français sur deux estime ses connaissances financières moyennes. L’idée, c'est de donner les clés vers plus d’autonomie, en procurant de la flexibilité sur sa rémunération et de l’éducation budgétaire”, a indiqué Louis Ajacques.

Accélérer le déploiement et le développement de la solution Spayr

Pour mieux se développer, Spayr vient de boucler une levée de fonds de 2,5 millions d’euros. Un tour de table dirigé par le Blast.Club d’Anthony Bourdon, auquel ont participé FBA (Femmes Business Angels) et des business angels du secteur de la Fintech. La startup pourra ainsi intégrer 10 nouvelles recrues d'ici à la fin de l’année 2023. Avec cette équipe agrandie, elle accélérera le développement commercial de sa solution, tout en améliorant le développement du produit. Spayr envisage ainsi de proposer de nouvelles fonctionnalités pour les collaborateurs, comme la mensualisation du 13e mois et le rachat de RTT sur demande. Déjà utilisée par 30.000 salariés, elle souhaite quadrupler ce chiffre dans l’année.

SPAYR

Édition de logiciels applicatifs

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Un système avantageux pour les entreprises comme pour les salariés
  • Accélérer le déploiement et le développement de la solution Spayr