4 minutes de lecture

Construction et immobilier : Bouygues crée un fonds d’investissement pour les start-up

Publié le

Bouygues crée un fonds d’investissement pour les start-up

Crédit image : Groupe Bouygues

ISAI Build Venture : voici le nom du nouveau fonds d’investissement de Bouygues destiné aux start-up dans la construction, l’immobilier, les transports et l’énergie. 80 millions d’euros seront dédiés à des projets d’innovation et de limitation de l’empreinte carbone dans ces métiers.

La société Bouygues, fondée en 1952, possède de nombreuses filiales dans quatre domaines d’activités : Construction, Énergies et services, Médias et Télécoms. C’est dans ces deux premiers qu’elle souhaite investir afin de donner l’opportunité aux jeunes pousses de développer leurs produits et services dans un contexte difficile pour ces dernières. En effet, la période n’est pas favorable pour les levées de capitaux. En cause : la guerre en Ukraine et la hausse des taux d’intérêt.

Innovation, digitalisation, transition écologique

Le premier objectif du groupe Bouygues via ce fonds d’investissement est de transformer les métiers de la construction. Comme l’explique Edward Bouygues, directeur général en charge de l’innovation, dans un communiqué de presse : “La digitalisation de nos processus, l’amélioration de la productivité, le pilotage et la réduction de l’impact carbone de nos activités sont au cœur de nos préoccupations et nous sommes convaincus que des solutions pertinentes, efficaces et de rupture peuvent émerger de l’écosystème start-up”.

Cette initiative se situe dans la continuité de projets déjà en place pour répondre au changement climatique. En atteste par exemple la résidence Loji dans l'écoquartier Ginko à Bordeaux avec ses lofts configurables, ses matériaux biosourcés et son béton à faible empreinte carbone.

Participer au financement de 15 à 20 start-up d’ici 5 ans

Le fonds d’investissement du géant du BTP sera géré par ISAI Gestion qui regroupe plus de 300 entrepreneurs dans le secteur de l’innovation technologique.

Il permettra de soutenir 15 à 20 entreprises à fort potentiel prioritairement en Europe et aux États-Unis de leur première levée de fonds pour lancer leur activité jusqu’à la série C. La fourchette sera comprise entre 500 000 et 5 millions d’euros.


BOUYGUES

Activités des sièges sociaux

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Innovation, digitalisation, transition écologique
  • Participer au financement de 15 à 20 start-up d’ici 5 ans