5 minutes de lecture

Saint-Gobain renforce son influence en Amérique du Nord en rachetant le Canadien BPC pour 925M€

Publié le

Saint-Gobain acquiert BPC et consolide sa présence au Canada

Crédit image : Ouest-France

Avec le rachat de Building Products of Canada (BPC) pour environ 925M€, Saint-Gobain consolide sa présence en Amérique du Nord. Son objectif : obtenir le statut de leader dans le domaine de la construction innovante et durable au Canada et aux États-Unis.

Saint-Gobain est un fabricant et un distributeur de matériaux de construction français majeur. Actif dans 75 pays à travers le monde, il compte une force de travail de 168 000 collaborateurs. L'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires de 51,2 milliards d'euros en 2022, dont 25% généré en France. Dans sa quête constante de développement et d'expansion, Saint-Gobain cible désormais des marchés prometteurs, en particulier ceux d’outre-Atlantique. Cette démarche ne date pas d’aujourd’hui : Saint-Gobain avait déjà débuté son implantation aux États-Unis dans les années 1960. Mais son activité en Amérique du Nord s’est intensifiée ces dernières années, avec une augmentation du chiffre d’affaires dans cette zone d’environ 60% entre 2018 et 2022 (10,5 milliards de dollars en 2022).

Consolidation de la présence de Saint-Gobain au Canada : acquisitions et objectifs environnementaux

Comme Saint-Gobain réalise 90% de son chiffre d’affaires d’Amérique du Nord aux États-Unis, il souhaite élargir son domaine d’intervention au deuxième pays porteur du continent : le Canada. C’est dans ce cadre qu’il a fait l’acquisition en 2022 de Kaycan, spécialiste des clins de façade, pour environ 860 millions d’euros et en 2023 de Building Products of Canada (BPC), fabricant de bardeaux de toiture et de panneaux d’isolation en bois, pour environ 925 millions d’euros. Les activités de ces entreprises viennent compléter celles de Certain Teed, filiale de Saint-Gobain depuis 1988, qui fabrique des matériaux de construction.

Comme le résume Benoit Bazin, Directeur Général de la société, dans un communiqué de presse : “Cette acquisition est parfaitement en ligne avec notre stratégie « Grow & Impact » ; elle renforce notre positionnement en Amérique du Nord, et s’inscrit dans la lignée des succès réalisés dans la région au cours des quatre dernières années”. Ces investissements devraient en effet permettre de propulser la part d'activité issue des États-Unis et du Canada de 19% à 25% d'ici la fin de la décennie.

Ils s'inscrivent également dans le projet de Saint-Gobain intitulé “plan NET-ZERO CARBONE", qui vise à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. D’une part, les entreprises rachetées proposent déjà des solutions durables dans le domaine de la construction, et d’autre part, Saint-Gobain envisage de les améliorer et de les diversifier.

SAINT-GOBAIN GROUP DIGITAL & IT INTERNATIONAL

Gestion d'installations informatiques

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Consolidation de la présence de Saint-Gobain au Canada : acquisitions et objectifs environnementaux