3 minutes de lecture

Sanofi investit 15 M€ pour rapatrier en France un médicament contre le cholestérol

Publié le

Sanofi investit 15 M€ sur son site de Tours pour la création d’une nouvelle unité de production

Crédit image : L’Épicentre.

Sanofi poursuit ses investissements sur son site de Tours, avec la construction d’un nouveau bâtiment dédié à la production d’un médicament contre l’hypercholestérolémie. Environ 700 millions de comprimés par an devraient sortir de cette usine, à destination notamment de l’Europe et l’Asie.

La première pierre du bâtiment a été posée le 9 novembre 2023, en présence du Préfet d’Indre-et-Loire, du Président de la Région Centre-Val de Loire et du maire de Tours. Le site de Sanofi de Tours fabrique chaque année plus de 3,5 milliards de comprimés et gélules, notamment contre les maladies cardiovasculaires et les troubles du système nerveux central.

"Tours est dans le Top 10 des usines Sanofi les plus compétitives. Elle est dans les 10 % de sites les plus performants, technologiquement et économiquement", souligne Philippe Charreau pour France Bleu. Une performance industrielle qui permet au groupe pharmaceutique de maintenir des prix raisonnables pour ses médicaments.

Une question de souveraineté sanitaire

Si l’unité de production est nouvelle, le médicament ne l’est pas. Jusqu’ici fabriqué en Turquie, le Suvreza (aussi appelé Zenon selon les pays) sera donc rapatrié en France pour une partie de sa production. Une décision en lien avec la sécurisation de l’approvisionnement du médicaments et la volonté de la France de retrouver une souveraineté sanitaire.

15 millions vont être investis par Sanofi pour créer un atelier de granulation grands volumes et une ligne d’enrobage de comprimés au sein du nouveau bâtiment. La capacité de cette nouvelle unité sera d’environ 700 millions de comprimés par an à destination d’une vingtaine de pays, notamment en Europe et en Asie.

À cette occasion, la présidente de Sanofi France Audrey Derveloy a souligné dans un communiqué du groupe l’engagement du groupe “pour la souveraineté sanitaire de la France et le développement économique de ses territoires. C’est l’engagement sans faille de nos collaborateurs et la modernisation continue de notre outil industriel qui rendent possible la production de ce médicament sur le territoire. Nous continuerons à investir pour soutenir la production en France des médicaments essentiels d’aujourd’hui et anticiper les besoins en bioproduction qui feront notre souveraineté demain.”

SANOFI

Activités des sièges sociaux

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Une question de souveraineté sanitaire