4 minutes de lecture

La Fintech Keewe lève 3 M€ pour sa solution de Green Payment

Publié le

La Fintech Keewe lève 3 M€ pour décarboner les paiements des entreprises

Source image : Maddyness.

La jeune Fintech française a mis en œuvre un système de Green Payments à destination des entreprises, qui peuvent ainsi évaluer l'empreinte carbone de leurs achats de produits et services à l'étranger. Elle vient de lever 3 millions d’euros afin d'accélérer sa croissance.

La facture carbone des achats internationaux

Les émissions de gaz à effet de serre générées par les achats pèsent en moyenne 20% de l’empreinte carbone des entreprises, mais ce chiffre peut grimper beaucoup plus haut pour certaines activités (44% pour la chimie, 63% pour l’agriculture, 67% pour le secteur alimentation, boissons et tabac). Malgré leurs engagements RSE, les sociétés n’ont pas toujours conscience de la facture carbone de leurs achats. L’idée de Keewe : accompagner les entreprises dans leur transition écologique grâce à de nouveaux modes de paiement internationaux avantageux dans plus de 20 devises.

En analysant minutieusement leurs paiements, opérations et fournisseurs, la start-up permet aux entreprises de prendre conscience de leur impact environnemental global. Une transparence qui incite les entreprises à repenser leur stratégie et à s'engager davantage dans des initiatives écoresponsables. Elles bénéficient en outre de paiements sans frais, d’un taux de change jusqu’à 70 % moins cher et d’une absence de commission de change.

Société à impact, Keewe reverse un cashback à partir de la marge générée par l’opération d’échange de devises. Ce « dividende planète », qui représente 15 % de la marge générée par la Fintech, est ensuite immédiatement investi dans un projet de développement durable (compensation carbone, reforestation, restauration de corail…)

Déjà plus de 450 entreprises clientes

Depuis son lancement en 2021, Keewe a déjà su convaincre plus de 450 entreprises. Cette nouvelle levée de fonds, qui intervient un an après un premier tour de table de 1,25 million d’euros, doit lui permettre d'accélérer sa croissance. Le célèbre investisseur et fondateur de Feed, Anthony Bourbon, entre au capital via sa plateforme de financement le Blast.Club. On retrouve à ses côtés le family office belge Dovesco ainsi que les investisseurs historiques de la Fintech.

Une part des fonds collectés sera allouée au recrutement de nouveaux talents au sein de l'équipe, afin de poursuivre le développement de leurs produits. L'ambition de Keewe est de faire connaître sa plateforme à un public élargi d'entreprises désireuses de s'engager dans des opérations financières responsables.

KEEWE

Autres activités auxiliaires de services financiers, hors assurance et caisses de retraite, n.c.a.

Voir l'entreprise

Sommaire

  • La facture carbone des achats internationaux
  • Déjà plus de 450 entreprises clientes