3 minutes de lecture

Milla Group lève 15 M€ pour lancer sa première phase d’industrialisation

Publié le

Milla Group lève 15 M€ pour démocratiser le transport partagé

Crédit image : Milla Group

Milla Group est une entreprise française qui a été fondée en 2017 par Eric Gendarme et Frédéric Mathis. Spécialisée dans le transport partagé, la start-up boucle une levée de fonds de 15 millions d’euros auprès de Bpifrance et de nombreux investisseurs. Ce financement devrait permettre de lancer la première phase d’industrialisation de ses véhicules automatisés.

Une solution innovante de transport automatisé et partagé

Milla Group propose une solution innovante de transport automatisé et partagé, basée sur des navettes électriques pouvant circuler sur route ou sur rail, selon les besoins des territoires et des collectivités. Ces navettes sont équipées d’un système de conduite autonome supervisé à distance, qui permet d’assurer la sécurité et le confort des passagers. Elles peuvent transporter jusqu’à 22 personnes à une vitesse maximale de 50 km/h, et offrent une alternative écologique et économique aux modes de transports traditionnels.

Milla Group dispose d’une gamme de véhicules adaptés à différents usages : Milla Car et Mini Bus pour le transport des passagers, Milla Delivery pour le transport des marchandises et Milla CarFLex, un véhicule hybride pouvant rouler sur route ou sur rail. La start-up a déjà mené plusieurs expérimentations réussies dans des conditions réelles, notamment entre le campus TheCamp et la gare TGV Aix-Marseille, ou encore à Satory, où elle a présenté des navettes sans chauffeur à bord.

La start-up se positionne comme un acteur majeur du paysage de la mobilité en France, soutenu par France Relance et membre du programme French Tech 2030. La start-up ambitionne de devenir le leader des navettes de transport autonomes et électriques, en répondant aux enjeux de mobilité durable et inclusive.

Une levée de fonds nécessaire pour lancer la première phase d’industrialisation

Pour passer à la vitesse supérieure, Milla Group avait besoin de renforcer ses capacités financières et industrielles. C’est pourquoi la start-up vient de boucler une levée de fonds de 15 millions d’euros, auprès de trois partenaires stratégiques : Bpifrance, via le Fonds SPI (Sociétés de Projets Industriels), CELAD, groupe d’ingénierie spécialisé dans le logiciel et l’électronique, et un fonds d’investisseurs privés spécialisé en deeptech.

Ce financement devrait permettre à Milla Group de lancer la première phase d’industrialisation de ses navettes automatisées, avec la création d’un nouveau site industriel dans les Yvelines, associé à un jumeau numérique garantissant flexibilité et efficience. L’objectif est de produire un millier de véhicules autonomes d’ici 2030, et de les déployer sur le territoire national et à l’international.

« Cette levée de fonds est le reflet de la confiance que le marché place en notre vision et en notre technologie. Elle nous permet de passer à une étape cruciale : la phase industrielle de nos navettes MILLA. Nous sommes fiers d’ouvrir ce nouveau chapitre avec nos partenaires » explique Frédéric Mathis, cofondateur et président de Milla Group dans le communiqué de presse de Bpifrance.

MILLA

Construction de véhicules automobiles

Sommaire

  • Une solution innovante de transport automatisé et partagé
  • Une levée de fonds nécessaire pour lancer la première phase d’industrialisation