3 minutes de lecture

Orakl Oncology lève 3 millions d’euros pour développer sa plateforme en oncologie de précision

Publié le

Orakl Oncology lève 3 M€ pour la recherche en oncologie

Crédit image : Adobe Stock

Orakl Oncology, une start-up d'oncologie de précision, annonce aujourd'hui avoir levé 3 millions d'euros pour développer sa plateforme biotech intégrant la biologie de pointe avec des données de patients du monde réel à grande échelle afin de modéliser avec précision les tumeurs et accélérer le développement de médicaments en oncologie.

Des avatars de tumeurs uniques pour chaque patient

Lancée en 2023 en tant que spin-off de l'Institut Gustave Roussy par les cofondateurs Fanny Jaulin, Diane-Laure Pagès et Gustave Ronteix, Orakl Oncology cible le marché mondial de l'oncologie, avec un accent initial sur les cancers colorectaux et pancréatiques - la deuxième cause de décès par cancer dans le monde.

L'avenir du traitement du cancer et du développement de médicaments repose sur la reconnaissance de la tumeur, à chaque fois différente. En réponse à ce besoin jusqu’ici non satisfait, la start-up combine la biologie cellulaire, l'ingénierie et l'apprentissage automatique pour créer des avatars de tumeurs uniques pour chaque patient atteint de cancer, capables de reproduire les réponses réelles aux médicaments Ces avatars sont des représentations personnalisées d'une tumeur cancéreuse qui permettent aux chercheurs et aux médecins de mieux comprendre comment chaque tumeur réagit spécifiquement à chaque patient.

La collection croissante d'avatars d'Orakl Oncology capture la complexité et l'hétérogénéité du cancer à l'échelle de la population, aidant les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques à identifier de nouvelles cibles thérapeutiques ou des biomarqueurs prédictifs et à augmenter les taux de réussite des essais cliniques.

Le Dr. Fanny Jaulin, PDG et cofondatrice d'Orakl Oncology, a déclaré dans un communiqué de presse : "Notre ambition est de devenir une plateforme biotech de premier plan dans le monde, en exploitant la collection la plus intelligente d'avatars de tumeurs pour transformer le développement de médicaments en oncologie et offrir des traitements plus rapides, plus intelligents et plus économiques aux patients."

L'utilisation des fonds levés

Récemment, la start-up a obtenu un financement de 3 millions d’euros. Le tour de financement a été dirigé par Speedinvest, avec un investissement supplémentaire de HCVC et de Verve Ventures.

Xavier Mesnier, principal chez Verve Ventures, a commenté dans un même communiqué : "Avoir une représentation précise et évolutive de la biologie et de l'hétérogénéité dans la population de patients est essentiel pour faire progresser la découverte de médicaments. La plateforme d'avatars de tumeurs d'Orakl le permet à grande échelle en combinant des échantillons de patients avec l'automatisation et l'apprentissage automatique."

Les fonds levés seront utilisés pour établir et équiper les installations de laboratoire nécessaires pour mener à bien les expériences en oncologie, tout en renforçant les capacités analytiques et informatiques pour interpréter et exploiter les données générées. Orakl Oncology souhaite également recruter plusieurs personnes, dont un scientifique en oncologie senior, des scientifiques en organoïdes, un responsable de laboratoire, un ingénieur en automatisation et un chercheur en intelligence artificielle. Cela permettra à Orakl Oncology de conclure ses premiers contrats avec des partenaires pharmaceutiques et biotechnologiques.

ORAKL

Recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Des avatars de tumeurs uniques pour chaque patient
  • L'utilisation des fonds levés