3 minutes de lecture

DiogenX, start-up qui développe un traitement contre le diabète, lève 27,5M€

Publié le

Biotech : DiogenX lève 27,5 millions d’euros en série A

Crédit image : Nice Matin

La société de biotechnologie DiogenX, qui élabore des solutions pour les patients diabétiques, vient de lever 27,5 millions d’euros. Son but : faire progresser ses recherches dans le traitement contre le diabète symptomatique de type 1. Celui-ci serait le premier à pouvoir changer le développement de la maladie.

Un engagement dans la lutte contre le diabète

DiogenX est une entreprise marseillaise créée en 2020 par Patrick Collombat, Jean-Pascal Tranié et Benjamin Charles. Elle repose sur les recherches de Patrick Collombat concernant la régénération des cellules bêta (ou cellules β) qui sécrètent l’insuline, afin de lutter contre le diabète de type 1 (DT1). En effet, cette pathologie est due à un dysfonctionnement de la production de l’insuline dans l’organisme du patient : son système immunitaire détruit les cellules d’insuline, ce qui augmente le taux de glucose dans le sang.

Cela engendre diverses complications qui peuvent provoquer le décès à court ou long terme. C’est d’ailleurs la première pandémie non contagieuse (537 millions de personnes atteintes dans le monde en 2021 selon le Centre européen d’étude du diabète). En outre, ce chiffre augmente chaque année. Il est donc urgent de trouver des solutions rapidement..

Vers un traitement révolutionnaire

C’est ce à quoi s’est attelé DiogenX dans des travaux précliniques. Comme l’explique le PDG de la société Benjamin Charles dans un communiqué de presse, il s’agit d’une “thérapie révolutionnaire pour exploiter les propres cellules bêta endogènes du patient afin d'augmenter la production d'insuline et de modifier l'évolution du diabète de type 1, éliminant potentiellement le besoin d'insuline exogène chez certains patients”.

Après un fonds d’amorçage de 4,5 millions d’euros à ses débuts en 2020, c’est aujourd’hui une somme de 27,5 millions d’euros qui est apportée par les investisseurs historiques Boehringer Ingelheim Venture Fundv (BIVF), DRF T1D Fund et AdBio partners, ainsi que par les nouveaux acteurs Roche Venture Fund, Eli Lilly and Company et Omnes. L’objectif de DiogenX est de pouvoir passer en phase clinique. Le traitement sera ainsi testé chez l’homme en 2025. Dans ce cadre, l’entreprise recrutera un directeur médical et un directeur du développement.

DIOGENX

Recherche-développement en biotechnologie

Sommaire

  • Un engagement dans la lutte contre le diabète
  • Vers un traitement révolutionnaire