3 minutes de lecture

Eligo Bioscience lève 30 millions de dollars pour mieux lutter contre l’acné résistante

Publié le

Traitement de l'acné : Eligo Bioscience lève 30 millions de dollars

Crédit image : Eligo Bioscience

La Biotech Eligo Bioscience a finalisé une levée de fonds de 30 millions de dollars, soit environ 27,5 millions d’euros. Une opération qui va lui permettre de lancer les essais cliniques de sa thérapie contre l’acné modérée à sévère.

Une thérapie innovante pour venir à bout de l’acné

Maladie inflammatoire de la peau, l’acné habituelle, aussi appelée acné vulgaire, est une des affections cutanées les plus courantes dans le monde. Dans sa version légère, elle répond rapidement à de nombreux traitements. Mais dans sa version modérée à sévère, qui touche environ 3 % de la population mondiale (en particulier les adolescents), l’inflammation résiste aux solutions existantes. C’est pour venir à bout de cette problématique que la société de biotechnologie française Eligo Bioscience, fondée en 2014, développe une thérapie innovante. Elle utilise la technologie CRISPR, un système agissant comme des ciseaux microscopiques et permettant de couper l’ADN à des endroits précis du génome.

Une crème capable de supprimer les gènes défectueux

Via son programme Eligo, la Biotech est en train de mettre au point le médicament EB005, qui sera proposé sous forme de crème à appliquer pour une durée de huit à douze semaines. Cette crème contient des “robots moléculaires” qui vont livrer la technologie CRISPR dans les bactéries du microbiome humain, et lui permettre de supprimer les gènes défectueux causant la maladie. Pour accélérer le développement de ce candidat-médicament, l’entreprise vient de finaliser un tour de table de 30 millions de dollars. Une opération menée par Sanofi Ventures et Bpifrance, qui se joignent aux investisseurs historiques Khosla Ventures et Seventure Partners, et qui témoigne du potentiel scientifique de cette thérapie génique.

Un principe qui pourrait être appliqué à d’autres maladies

Il s’agit d’une période déterminante pour Eligo, car ce financement nous place dans une position de force pour faire un grand pas en avant dans le traitement des maladies en modifiant la constitution génétique du microbiome humain”, s’est réjoui Xavier Duportet, PhD et directeur général d'Eligo Bioscience, dans un communiqué paru le 5 décembre. Cette levée de fonds va permettre à la Biotech de réaliser les premiers essais cliniques du EB005 en 2025, avant sa mise sur le marché. Elle va également l’aider à développer des traitements contre d’autres maladies chroniques déclenchées ou entraînées par l’expression de gènes bactériens, notamment les cancers.

ELIGO BIOSCIENCE

Recherche-développement en biotechnologie

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Une thérapie innovante pour venir à bout de l’acné
  • Une crème capable de supprimer les gènes défectueux
  • Un principe qui pourrait être appliqué à d’autres maladies