3 minutes de lecture

GoSense, la start-up qui vient en aide aux personnes non-voyantes, lève 1 million d’euros

Publié le

GoSense lève 1 M€ pour se lancer en Europe

Crédit image : GoSense

GoSense est une entreprise française basée à Lyon qui a été fondée en 2015 par Hugues de Chaumont et François Birot. Spécialisée dans le développement d’objets connectés pour venir en aide aux personnes malvoyantes, la start-up vient de boucler une levée de fonds de 1 million d’euros auprès de nombreux investisseurs. Des fonds qui devraient servir à se lancer sur le marché européen et introduire un nouveau produit sur le marché : les écouteurs Bluetooth Noor.

Des solutions innovantes pour guider les personnes malvoyantes

GoSense se donne pour mission de rendre le monde plus accessible aux personnes possédant une déficience visuelle. Pour cela, la start-up développe des dispositifs qui utilisent le son 3D et l’intelligence artificielle pour aider les non-voyants à se déplacer en toute autonomie et sécurité. Parmi ses produits phares, il est possible de retrouver Rango, un boîtier électronique qui se fixe sur une canne blanche traditionnelle et qui détecte les obstacles jusqu’à 2,5 mètres de hauteur grâce à des capteurs ultrasoniques. Rango alerte l’utilisateur par des signaux sonores spatialisés qui lui indiquent la position et la distance des obstacles. Rango est également connecté à une application mobile qui propose un GPS piéton adapté aux besoins des personnes malvoyantes. Rango est reconnu comme un dispositif médical de classe 1 et est remboursable par la sécurité sociale.

Pour compléter son offre, GoSense a récemment lancé Noor, des écouteurs bluetooth « ouverts » qui améliorent la détection des obstacles de Rango. Ces écouteurs, qui ne bouchent pas les oreilles, permettent à l’utilisateur de rester attentif aux sons environnants tout en bénéficiant du son 3D de Rango. Grâce à des capteurs inertiels intégrés, Noor envoie des données à Rango qui affine le positionnement des alertes sonores en fonction de l’orientation de la tête de l’utilisateur. Noor permet également de passer des appels mains libres et d’écouter de la musique.

Une levée de fonds nécessaire pour se lancer en Europe

Forte de ses succès en France, où elle a déjà équipé plus de 600 cannes blanches avec Rango, GoSense ambitionne désormais de se développer à l’international. Pour cela, la start-up vient de boucler une levée de fonds de 1 million d’euros auprès de plusieurs investisseurs, dont Lita.co, une plateforme spécialisée dans l’investissement durable, Phitrust, un acteur de la finance solidaire et Ophthabus, une société experte dans le dépistage ophtalmologique.

Cette opération devrait permettre à l’entreprise de renforcer ses équipes commerciales et techniques, d’accroître sa visibilité sur le marché européen et d’optimiser sa chaîne logistique. La start-up compte également profiter de cette levée pour accélérer le développement de Noor, qu’elle considère comme un produit complémentaire à Rango.

Elle aspire ainsi contribuer à améliorer la qualité de vie des 36 millions de personnes non-voyantes et des 217 millions de malvoyants dans le monde. Avec ses solutions innovantes et accessibles, GoSense se positionne comme un acteur majeur du secteur de l’accessibilité pour les personnes souffrant d’une déficience visuelle.

GOSENSE

Ingénierie, études techniques

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Des solutions innovantes pour guider les personnes malvoyantes
  • Une levée de fonds nécessaire pour se lancer en Europe