3 minutes de lecture

L’application dédiée au BTP, Kraaft, lève 3,2 millions d’euros pour améliorer le suivi des opérations

Publié le

Kraaft, l'app de suivi de chantier, lève 3,2 millions d'euros

Crédit image : Kraaft

Kraaft, qui se définit comme le « WhatsApp des travaux publics », a été fondée par Marc Nègre, Cédric Boidin et Thomas Reygagne en 2019. Avec l'aide de nombreux fonds d’investissements, la start-up boucle une levée de fonds de 3,2 millions d’euros.

Une messagerie professionnelle innovante pour le suivi des chantiers du BTP

Kraaft est une application de messagerie qui permet aux acteurs du BTP de communiquer et de partager des informations en temps réel sur leurs chantiers. L’interface ressemble à celle de Whatsapp, mais elle intègre des fonctionnalités spécifiques du secteur : géolocalisation des photos, dossiers avec les plans architecturaux, classification des messages, règles de sécurité ou encore rapports d’intervention. L’objectif de cet outil conversationnel est de simplifier la communication avec les maîtres d’œuvre et le travail des équipes sur le terrain.

Kraaft se distingue notamment par sa capacité à automatiser la classification des données et la production de rapports directement à partir des conversations. L’application peut détecter et déclarer les sinistres, générer des rapports instantanés, par exemple.

Selon les informations du site de l’entreprise, plus de 120 000 chantiers ont déjà pu être suivis et compte plus de 300 clients, dont de grands groupes comme Bouygues, Fayat, Vinci Energies ou Eurovia.

Une levée de fonds nécessaire pour améliorer le suivi des opérations et digitaliser le secteur

Pour soutenir sa croissance et digitaliser le secteur, Kraaft vient de boucler une levée de fonds de 3,2 millions d’euros auprès de Chalfen Ventures, Stride VC, OSS Ventures et plusieurs business angels. Ces fonds devraient permettre à la start-up d’investir dans le développement du produit et de consolider sa position sur le marché.

La start-up prévoit notamment de renforcer son module de rapport, mais aussi de faciliter l’annotation des photos en intégrant directement des outils de mesure. Pour mettre en place ces améliorations et ces fonctionnalités, elle ambitionne de recruter une dizaine de développeurs supplémentaires. « D'ici à cinq ans, beaucoup de rapports pourront être automatisés sans demander aux équipes de remplir le moindre formulaire » explique Marc Nègre, cofondateur de Kraaft au magazine Le Moniteur.

Enfin, Kraaft vise à accélérer la transition numérique du BTP qui reste l’un des secteurs les moins digitalisés à l’heure actuelle.

La start-up vise aussi une nouvelle levée de fonds l’année prochaine qui aspirera à améliorer le déploiement commercial de l’application.

KRAAFT

Édition de logiciels applicatifs

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Une messagerie professionnelle innovante pour le suivi des chantiers du BTP
  • Une levée de fonds nécessaire pour améliorer le suivi des opérations et digitaliser le secteur