3 minutes de lecture

La marque d’upcycling Losanje lève 2,4 M€

Publié le

La marque Losange veut industrialiser l’upcycling

Crédit image : Fashion Network.

Losanje est une marque de vêtements responsables qui upcycle des textiles de seconde main depuis Nevers. Elle vient de lever 2,4 millions d’euros avec pour objectif la revalorisation de 1000 tonnes de produits textiles à l'horizon 2027.

Fondée en 2020, Losanje développe une vision inédite de l’upcycling avec une production de séries de pièces uniques, issues du recyclage de vêtements ou de textile de draps ou rideaux. Grâce à son travail de recherche sur la matière première, la startup est capable de récupérer d’importants volumes pour créer des lignes de vêtements en plusieurs exemplaires pour chaque taille, contrairement aux entreprises traditionnelles d’upcycling ou surcyclage.

À côté de sa collection grand public, l'entreprise a créé une plateforme BtoB spécialisée. Les produits destinés à être transformés passent par un département de recherche qui analyse les spécifications et élabore un rapport technique, avant d'être acheminés vers une étape de découpe spécifiquement conçue pour l'upcycling. Les pièces sont ensuite assemblées à l'atelier Losanje, situé à Nevers, ou bien chez des partenaires en France et en Europe.

Losange aurait déjà réussi à produire environ 40 000 vêtements et accessoires en 2023 grâce à sa collaboration avec différents partenaires. Ses produits ont été distribués avec succès via des canaux de vente tels que WeDressFair, ainsi que dans les célèbres grands magasins Printemps et Galeries Lafayette.

Ouvrir un nouvel atelier et industrialiser sa production

Losanje vient d’annoncer une levée de fonds de 2,4 millions d'euros auprès de UI Investissement et le fonds Européen de Développement Régional, Centre Loire Expansion, la BPI à travers l'initiative France 2030 et accompagnée par la Région Bourgogne-Franche-Comté, ainsi que l’Ademe.

Ce financement va permettre à la marque d’ouvrir un nouvel atelier de 750 mètres carrés, de renforcer son équipe mais surtout de développer une nouvelle plateforme de marque BtoB et poursuivre sa Recherche et Développement afin de proposer un outil de production plus performant.

« Une quantité astronomique de vêtements était jusque-là jetée ou stockée pendant des années, car jamais vendue. Encore aujourd’hui, de nombreuses entreprises qui possèdent des gisements textiles ne sont pas prêtes à se conformer aux nouvelles législations, faute de débouchés viables. C’est aussi notre rôle, de permettre à une solution fondamentalement écologique de se démocratiser pour accompagner l’ensemble des acteurs vers une transition nécessaire », explique dans un communiqué relayé par Fashion United Mathieu Khouri, cofondateur de Losanje.

Cette solution écologique vise à industrialiser une technique qui reste encore artisanale. La société affirme son ambition de créer la première chaîne d'upcycling industrielle capable de rivaliser en termes de temps de production avec l'industrie traditionnelle : 1 000 tonnes de produits textiles doivent être revalorisés par la satrtup d’ici 2027, notamment à travers des collaborations avec des grands groupes du textile.

LOSANJE

Fabrication de vêtements de dessus

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Ouvrir un nouvel atelier et industrialiser sa production