4 minutes de lecture

Omada lève 7,1 millions d’euros pour accélérer son expansion internationale

Publié le

Omada lève 7,1 millions pour conquérir le marché américain

Crédit image : Omada

Omada, l'application de pronostics sportifs sociale et gratuite, vient d'annoncer une levée de fonds significative de 7,1 millions d'euros. Cette opération, menée par Felix Capital, ouvre de nouvelles perspectives à l'entreprise qui compte déjà plus de 300 000 joueurs mensuels en France et un million dans le monde, notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni. La jeune pousse prévoit d'utiliser ces fonds pour accélérer son expansion internationale.

Omada, une alternative saine aux paris sportifs payants

Omada, dont le nom signifie "équipe" en grec, a rapidement conquis un public jeune grâce à son approche innovante des pronostics sportifs. L'application offre aux fans de sports la possibilité de défier leurs amis grâce à une mécanique de pronostics gratuite. Elle se distingue par sa distribution quotidienne de"coins" que les utilisateurs gagnent en fonction de la précision de leurs prédictions. Ils peuvent être échangés contre des récompenses telles que des maillots, des abonnements… La jeune pousse propose également des classements diversifiés et des systèmes inspirés du monde du gaming. Mais elle ne se limite pas à l'aspect ludique des pronostics sportifs. L'entreprise s'est également engagée dans des actions de sensibilisation aux risques de l'addiction aux paris sportifs. Elle a lancé des campagnes telles que "Ferme Ton Compte", "Lav’Omada" et "10 balles c’est grand-chose". De plus, Omada a collaboré avec des personnalités renommées comme Nasdas et Saïd Dorbani, ainsi qu'avec le Red Star FC.

Des investisseurs de renom pour soutenir la croissance

Cette levée de fonds de 7,1 millions d'euros a été réalisée avec la participation de plusieurs investisseurs de renom, dont Felix Capital, une société de capital-risque basée à Londres, et 20VC, Play Ventures, F4, Motier Ventures et Athletico Ventures.

Omada est également fier d'accueillir un groupe diversifié d'investisseurs individuels issus des secteurs du gaming, du sport et du divertissement, parmi lesquels Xavier Niel, Akin Babayigit (fondateur de Tripledot Studios), Pierre Antoine Capton (fondateur de Mediawan), Claire Valoti (ancienne vice-présidente EMEA de Snap), Maria Raga (ancienne PDG de Depop), Iris Alameddine et Amine « PRIME » Mekri (Grandeur Company), Pareto Holdings, Paul Le (co-fondateur de La Belle Vie), Pat Cummins (capitaine de l'équipe australienne de cricket) et le family-office de Youri Djorkaeff.

Le marché américain en ligne de mire

Grâce à ce financement, Omada se prépare à étendre sa présence à l'international, en mettant l'accent sur le marché américain. L'équipe d'Omada est déjà en action pour profiter de l'engouement suscité par la reprise de la NFL, le championnat de football américain le plus suivi. Les prochaines initiatives, prévues pour novembre 2023, visent à lancer un programme d'ambassadeurs axé sur les sports universitaires, où la notion de communauté est particulièrement forte, et qui correspond parfaitement aux mécaniques de jeu d'Omada. Pour atteindre cet objectif, l'entreprise prévoit de renforcer ses équipes sur place.

OMADA

Programmation informatique

Voir l'entreprise

Sommaire

  • Omada, une alternative saine aux paris sportifs payants
  • Des investisseurs de renom pour soutenir la croissance
  • Le marché américain en ligne de mire